18e édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde : Aya Nakamura, Travis Scott et Migos enflammeront la scène Souissi

18e édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde : Aya Nakamura, Travis Scott et Migos enflammeront la scène Souissi

Travis Scott est considéré comme l’un des meilleurs rappeurs des Etats-Unis. Il possède une force de frappe commerciale égale aux grands noms du rap américain, tels que Drake, Kendrick Lamar ou J Cole.

L’Association Maroc culture vient de dévoiler trois stars du hip hop et du pop invités à se produire à la 18e édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde, prévue du 21 au 29 juin. Il s’agit de Travis Scott Aya Nakamura, et Migos. Ceux-ci se produiront respectivement selon les organisateurs, sur la scène de l’OLM Souissi les mercredi 26 et jeudi 27 juin. A commencer par l’Américain Travis Scott. Il est considéré comme l’un des meilleurs rappeurs des Etats-Unis.

Il possède une force de frappe commerciale égale aux grands noms du rap américain, tels que Drake, Kendrick Lamar ou J Cole. Artiste parmi les plus influents du hip hop outre-Atlantique, le chanteur de 27 ans, né à Houston, se fraie un chemin jalonné de succès depuis sa rencontre en 2013 avec Kanye West, qui l’aide à produire son premier EP et collabore deux ans plus tard à son premier album, Rodeo, aux côtés de Justin Bieber.

Les années suivantes, Travis Scott enchaîne les albums à succès, les collaborations fructueuses (avec Drake, N’as et DJ Khaled, entre autres) et une belle histoire d’amour : le rappeur n’est autre que le mari de Kylie Jenner, la demi-sœur de Kim Kardashian. La première partie de Travis Scott sera assurée par une étoile montante de la scène RnB. Passée du statut de révélation de l’année à celui de superstar de la musique en moins d’un an, la chanteuse Aya Nakamura a rythmé le quotidien de la jeunesse française en 2018 avec ses tubes Comportement, Copines et surtout Djadja dont le clip cumule à l’heure actuelle plus de 360 millions de vues sur YouTube. 

Le passage à la scène s’est imposé naturellement pour l’artiste, née au Mali dans une famille de griots et qui a grandi en France. Après des débuts remarqués sur les réseaux sociaux et de nombreuses collaborations, sa percée se fait dès la sortie en 2017 de son premier album, Journal intime, certifié disque d’or. Le lendemain, jeudi 27 juin, ce sera au tour de Migos de prendre les devants. Le groupe de rap américain s’est fait connaître mondialement en 2013 grâce au single Versace. L’année suivante, il publie une mixtape, No Label II, téléchargée plus de 100.000 fois dès sa première semaine de publication… et certifiée disque d’or. Le hit Bad and Boujee, issu du second album studio Culture, atteint quant à lui la première place du Billboard Hot 100.

Avec plus de 13 millions d’abonnés sur Facebook et Instagram, Migos est aussi la coqueluche des fans sur les réseaux sociaux. Décliné dans un deuxième volet, Culture II, en 2018, le dernier opus du groupe a définitivement imposé Migos comme la mégastar du hip-hop US. Il faut dire qu’avec ce dernier album, le trio originaire d’Atlanta a sorti l’artillerie lourde avec ses featurings (Drake, Cardi B, Nicki Minaj, Travis Scott, Post Malone, Gucci Mane, 21 Savage) et ses producteurs (Pharrell Williams, Metro Boomin, Zaytoven et Kanye West) !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *