A l’occasion de la Saint-Valentin: Mohamed Yassine s’aime le temps d’un single

A l’occasion de la Saint-Valentin: Mohamed Yassine s’aime  le temps d’un single

«La vidéo qui sera lancée sur Youtube laissera voir une certaine nudité et des images d’une figure dont la moitié est maquillée et assez chevelue rappelant celle d’une femme».

Le chanteur marocain, Mohamed Yassine, s’apprête à lancer un nouveau single intitulé « Je m’aime » (Kanbghini) à l’occasion de la Saint-Valentin qui approche à grands pas. «Du moment que certaines relations sont vouées à l’échec, il serait mieux de s’aimer. C’est le sens véhiculé dans ce single», déclare à ALM Khadija Berraq, responsable médiatique de l’artiste, en précisant que le choix du titre de cette œuvre musicale, ayant environ plus d’un an, est fortuit. «Il était prévu que le single soit lancé en clip mais les moyens ne le permettent pas», poursuit la responsable en précisant que le lancement sera en artwork dont les images seront osées. «La vidéo qui sera lancée sur Youtube laissera voir une certaine nudité et des images d’une figure dont la moitié est maquillée et assez chevelue rappelant celle d’une femme», détaille Khadija Berraq en précisant que cette hardiesse se manifeste également à travers les paroles du chanteur de la nouvelle scène qui exprime sa passion pour sa personne tout en mettant fin aux relations sociales.

Pour les fins de son single, Mohamed Yassine a, selon sa responsable médiatique, collaboré pour la première fois avec l’arrangeur Bilal Africano entre autres. Les paroles et la composition étant conçues par le chanteur ayant mené une longue carrière artistique en Thaïlande. «Cette chanson sera un nouveau début qui inciterait l’artiste à s’installer définitivement au Maroc», précise la responsable médiatique à propos du chanteur qui a entamé sa carrière artistique dès l’âge de 7 ans.

Pour l’heure, Mohamed Yassine compte à son actif un premier album de 6 chansons modernes dont le chanteur a conçu les paroles et la composition. A son tour, son deuxième album, intitulé «Mchat Ayamna Khsara» et produit en 2003, compte 6 chansons. Pour cela, il a eu recours à d’éminents arrangeurs marocains.

En 2011, l’artiste a lancé un premier single appelé «Hallawah». Par là, il est considéré pionnier en alliage du dialecte marocain aux rythmes khalijis. Chose qui lui a valu un succès dans les pays du Golfe, notamment au Koweït.

En 2015, il a sorti une chanson appelée «Allahoumma Katir houssadana». Après quoi, il a lancé en 2016, « Yak Alalla ». Aussi, l’artiste compte à son actif la chanson «Zher wmricha» qui a servi de générique à une série de Fatima Boubekdi portant le même titre. Le choix de la réalisatrice s’est porté sur Mohamed Yassine de par l’introduction de rythmes modernes à ceux populaires.

Après  «Zher wmricha» qui lui a valu une renommée, l’artiste avait lancé, en 2014, «Maâllem» dont il a conçu les paroles et la composition. Un titre qui lui a été inspiré par son entourage qui le qualifie ainsi.

De plus, le chanteur s’apprête à une tournée en Taïlande, Russie, Italie et Espagne.

Salima Guisser

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *