Adil Assil lance «Mâak mâak» dans un film d’horreur

Adil Assil lance «Mâak mâak» dans un film d’horreur

«Il est vrai que je ne pensais pas me lancer actuellement dans le cinéma mais dès que j’ai lu le scénario conçu par Khalid Eddayf, j’ai accepté de participer dans le film de Faissal Hlimi».

Le chanteur Adil Assil prend part à un film d’horreur du réalisateur marocain Faissal Hlimi dont les scènes sont tournées à Tanger. «Je partagerai le premier rôle avec deux autres artistes», indique Adil Assil qui dit avoir apprécié la belle histoire de ce long-métrage. «Il est vrai que je ne pensais pas me lancer actuellement dans le cinéma mais dès que j’ai lu le scénario conçu par Khalid Eddayf, j’ai accepté de participer dans le film de Faissal Hlimi», enchaîne le chanteur qui dit avoir des affinités avec le réalisateur et scénariste et précise qu’un single qu’il compte à son actif fera partie de ce nouveau film. «Outre les apparitions que le chanteur marocain fera dans cette œuvre cinématographique, celui-ci y interprétera une nouvelle chanson intitulée «Mâak mâak»», annonce Meriam Sbaï, manager de l’artiste en précisant que les scènes filmées lors de l’interprétation de ce single feront également l’objet d’un clip de cette chanson. «Cet vidéo-clip sera lancé dans une phase ultérieure au tournage du long-métrage», détaille le chanteur en rappelant que ce single occupera une place principale dans l’œuvre cinématographique.     

Parallèlement à la participation à ce film, Adil Assil, qui sortira très bientôt un nouvel album sur lequel il se penche actuellement, se prépare pour une tournée à Dubaï. Quant à cet opus, il comprendra, selon le chanteur, entre autres, une chanson intitulée «Hadi wettouba» qui sera tournée en vidéoclip réalisé également par Faissal Hlimi. «Cette chanson sera une surprise pour le public puisque le vidéoclip réunira des artistes marocains assez connus», détaille Adil Assil qui prépare également une nouvelle chanson égyptienne et prendra part à un festival en Tunisie. Comme il participera, le 11 février à Oujda, à une épopée intitulée «Le Maroc africain» et animera, le 14 février à Tanger, une soirée, aux côtés d’Ihab Amir, lors du défilé de mode appelé «Caftan d’amour».

Ceci étant, Adil Assil, de son vrai nom Adil Bousseta, également chef d’entreprise, compte également à son actif 6 singles dont «Yemma» et «Hetta Benti lya» tourné en clip. Ce chanteur, natif de Tanger et qui fait partie de la nouvelle génération, a, selon ses dires, «un style approprié». Ses chansons aux paroles marocaines, souvent conçues par Samir El Moujari, mêlent les rythmes orientaux à ceux occidentaux.      

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *