Agadir se dote de son festival de jazz : Anmoggar N Jazz, un nouveau-né sur la scène culturelle soussie

Agadir se dote de son festival de jazz : Anmoggar N Jazz, un nouveau-né sur la scène culturelle soussie

La rentrée culturelle de l’Institut français d’Agadir est marquée par une nouvelle aventure qui verra le jour, en l’occurrence la première édition de l’Anmoggar N Jazz.


Initiée par l’Institut français d’Agadir en partenariat avec la wilaya de la région du Souss-Massa, la commune urbaine d’Agadir, le Conseil régional Souss-Massa et le Conseil régional du tourisme, la 1ère édition de l’Anmoggar N Jazz se tiendra du 24 au 26 novembre, et durant laquelle Agadir vivra à l’heure du jazz, avec 3 soirées exceptionnelles au cours desquelles 8 formations se produiront sur la scène de la salle municipale Brahim Radi.

Si la scène jazz est présente au Maroc avec notamment Jazzablanca, Tanjazz, Jazz au Chellah et Jazz sous l’Arganier, le grand Sud et sa ville principale, Agadir, n’accueillentque trop rarement des concerts de jazz, alors même que la population, notamment estudiantine, écoute ce genre musical sur les ondes internationales. La population gadirie mais aussi les résidents étrangers attendent depuis longtemps un tel évènement.
Ce festival (Anmoggar en amazigh) rassemblera et fédérera les publics de la région du Souss-Massa autour d’une même passion, le jazz, qui est devenu un bien commun et un partage par tous les peuples et par toutes les cultures.

Cet évènement sera aussi l’occasion de multiples rencontres avec des artistes locaux, d’ateliers, de workshops et de débats autour de thématiques liées au jazz, à son enseignement et à la pratique artistique en général. Un travail de médiation culturelle sera engagé avec les associations socioculturelles, les écoles, le conservatoire de musique, etc.

Par ailleurs, l’Anmoggar N Jazz bénéficiera du soutien du Festival français «Jazz à l’Étage» dans le cadre d’un partenariat. Ce festival décentralisera à Agadir son «Freshsound», qui permet à un jeune artiste d’obtenir un accompagnement et une aide au développement de sa carrière (soutenu par la région Bretagne et l’IF Paris).
Par ailleurs, les prochains mois ne manqueront pas d’aventures, le programme culturel de l’IFA Agadir prévoit deux spectacles de la Saison France-Maroc : «Halka» (groupe acrobatique), «Les Cavaliers» (pièce de théâtre- Molière 2016), «Réversible» (solo de danse), mais aussi des débats, des conférences (3ème conférence du philosophe Yvan Droumaguet), des rencontres littéraires, Maverick (magicien), des concerts de musique classique (récital piano de Nour Ayadi, trio à cordes hélios…), ainsi que des projections et la seconde édition de la Foire du livre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *