«Chbe3 Fan f Ramadan» : Une 3ème édition qui célèbre l’art de l’Aïta

«Chbe3 Fan f Ramadan» : Une 3ème édition qui célèbre l’art de l’Aïta

L’Uzine propose une programmation culturelle qui viendra rythmer le mois sacré

Le public découvrira, chaque jeudi, le programme le Grand Mix. Celui-ci proposera un joli patchwork de la jeune création marocaine allant de la battle hip hop au récital de piano.

Le centre culturel L’Uzine organisera, à partir du 17 mai à Casablanca, «Chbe3 Fan f Ramadan» (Rassasie-toi d’art en Ramadan). Il s’agit d’une manifestation culturelle qui viendra rythmer tout le mois sacré. Et ce, «pour permettre au public de remplir ses longues veillées d’art et de culture», explique Maria Daif, directrice générale de L’Uzine.

Une programmation hétéroclite alliant théâtre, musique et cinéma est ainsi proposée. De ce fait, le public découvrira, chaque jeudi, le programme le Grand Mix. Celui-ci proposera un joli patchwork de la jeune création marocaine allant de la battle hip hop au récital de piano.

Au menu figure le «Battle Hip-Hop» de Yassine Ismaëli Alaoui alias Yoriyas, un récital piano avec Oumnia. Côté théâtre, ce sera la troupe «Massrah al Joumou3a» qui se produira tous les vendredis. Celle-ci présentera des pièces de théâtre allant de l’absurde au drame, du divertissement au regard porté sur la société marocaine. «Jeunes auteurs, metteurs en scène, comédiens et comédiennes prouveront au public la dynamique du théâtre marocain contemporain».

Parmi les pièces de théâtre prévues, on retrouve «Allah Islah», «Selfie», «Fikoum fikoum» et «Drari Sghar».  «Chbe3 Fan f Ramadan» fait également la part belle à la musique. Après une programmation consacrée aux femmes gardiennes du patrimoine l’année dernière, cette édition célèbre l’art populaire de l’Aïta, ses variantes (Mersaoui, Jebli, Hessda, Zaari), ses cheikhates et chioukh, proposant au public des concerts d’artistes et formations proposés par Brahim Mazned, auteur de « L’anthologie de l’Aïta». Au rendez-vous, «Khadija Bidaouia», «Chama Zaz» et «Oulad Benaaguida».

Côté cinéma, l’Uzine propose dans la salle Touria et Abdelaziz Tazi la projection d’un panel de films marocains. «Cette année, grâce à son précieux partenariat avec la cinémathèque de Tanger, propose une rétrospective du cinéma marocain, répondant ainsi à la demande de son jeune public désireux de découvrir les productions des années 80 aux années 2000». Parmi ces films, on retrouve «Hallaq Derb Lfouqara», «Badis», «L’appel», «Un amour à Casablanca»,  «14 février» et «Le tueur». Enfin, il faut noter que L’Uzine propose au public cette programmation à tarif réduit.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *