Cheb Kadil lance «Hala Khassa» en langage des signes

Cheb Kadil lance «Hala Khassa» en langage des signes

«Pour moi, c’est une première au Maroc». Ainsi qualifie le chanteur marocain Cheb Kadil, le lancement récent du single «Hala Khassa» (Cas particulier), dont il a conçu les paroles en langage des signes.

Cette initiative dédiée aux sourds- muets se veut, selon ses dires, d’avoir une énorme pensée à ces personnes en partageant le sujet ainsi que la musique du single avec ceux-ci. «L’art est aussi un message humain», estime Cheb Kadil. Et ce n’est pas tout ! «J’espère également que cette initiative sera appréciée par le public, voire les responsables de la culture au Maroc, parce qu’il faut tenir compte de cette frange en tant que partie intégrante de la société», ajoute l’artiste.

Le chanteur rappelle que «Hala khassa», ayant un caractère sentimental, est conçu en style rai en 2013 sauf qu’il voulait en reproduire l’arrangement. Chose qu’il a faite avec Fouad El Asmar du studio Essamar en France. Quant à la composition, elle est entreprise par Yasser Rafid. La production étant réalisée en collaboration avec le manager Mohamed Moufid Abba Sbai. «Pour les besoins de la vidéo intégrant le langage des signes, nous avons eu recours au studio Mister Jod à Ouarzazate», précise Cheb Kadil qui ne manque pas de se réjouir de son initiative.

Pour mieux promouvoir cette version en langage des signes, le manager dit qu’il envisage, aux côtés du chanteur, de prendre contact avec des associations.

Outre «Hala Khassa» en langage des signes, il est prévu, selon M. Sbai, que l’artiste lance un nouveau single en clip. D’après le manager, l’année 2018 sera également marquée par le lancement de featurings par Cheb Kadil connu pour le raï electro. Un style qu’il a entrepris avec son single «Galbi» et «Omri». Le chanteur, né à Casablanca, issu d’Ouezzane et résidant en Italie, est d’ailleurs considéré précurseur en raï electro.

De plus, l’artiste a, entre autres, lancé le single «1.2.3 Dima Marocain» qu’il a dédié à l’équipe nationale du football à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations. Il a également fait un duo avec un rappeur italien sur la chanson «Zman Lyoum». 

Pour rappel, une grande passion pour la musique avait amené l’artiste, après avoir terminé ses études en littérature moderne, à quitter sa ville natale. Il part en Italie à la quête d’un avenir meilleur.

Cheb Kadil a également animé des concerts en Europe et au Moyen-Orient. Parallèlement, le chanteur se sent engagé. D’ailleurs il a collaboré avec des associations au Maroc et en Europe. Une bonne initiative.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *