Festival d’Essaouira : Une dernière journée riche en émotions

En clôture de la 19ème édition du Festival Gnaoua et musiques du monde, le public avait rendez-vous, dimanche 15 mai 2016, sur la scène Moulay Hassan avec un nom qui résonne dans la famille des Gnaoua et connu dans le milieu, Mustapha Baqbou.

Dans un concert, riche en émotions, Baqbou a été rejoint sur scène par Omar Sayed et Mohamed Derham.

Baqbou a grandi dans une zaouia gnaouie où son père, le Maâlem El Ayachi Baqbou l’a initié très tôt à l’art de « tagnaouite ». Il a rejoint le célèbre groupe Jil Jilala et a participé au mouvement musical « folk » des années 70.

Les hommages ont continué pour cette dernière journée du festival. Cette fois, c’est l’écrivain et professeur universitaire Hassan Habibi qui a animé une séance de signature de son ouvrage  « Adieu l’artiste », dédié à Tayeb Saddiki. « L’idée de ce livre était de rassembler des confidences de ceux qui l’ont côtoyé, » a déclaré l’écrivain marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *