Festival El Jawhara d’El Jadida: Faudel à la clôture de la 6ème édition

Festival El Jawhara d’El Jadida: Faudel à la clôture de la 6ème édition

Enfant de l’immigration, Faudel est devenu, à seulement 25 ans, le porte-parole de toute une génération de Français d’origine maghrébine. A travers ses chansons, il prône subtilement la fusion entre deux mondes.

Bonne nouvelle ! Le petit prince du raï Faudel est de retour sur la scène marocaine. Le chanteur d’origine algérienne, ayant acquis, la nationalité marocaine, se produira lors de la clôture de la 6ème édition du Festival international Jawhara, prévue du 4 au 6 août. C’est ce qu’annoncent les organisateurs.

Le chanteur de «Je t’aime» de «Comme d’habitude», «Lila, main dans la main», «Ne me quitte pas» se produira sur la scène de l’hippodrome à El Jadida. Enfant de l’immigration, Faudel est devenu, à seulement 25 ans, le porte-parole de toute une génération de Français d’origine maghrébine. A travers ses chansons, il prône subtilement la fusion entre deux mondes. Celui de ses origines, proche de la tradition oranaise, et celui de l’Occident, berceau des rythmes électroniques.

Pour rappeler son parcours, le jeune chanteur a créé son premier groupe «Les étoiles du raï» avec lequel il sillonne les routes de l’île-de-France, apprend le métier, commence à écrire ses propres chansons et signe son premier contrat de cinq albums avec Mercury. Son talent consiste à se tourner vers toutes les musiques (électro, reggae, salsa, new wave, rock, …), sans jamais perdre le fil de la tradition raï. Son premier album, Baïda, sorti en 1997, rencontre un succès est immédiat grâce au tube «Tellement je t’aime». Faudel se voit attribuer le flatteur surnom de Petit prince du raï et devient une star. Après le public, la profession récompense son talent en lui décernant début 1999 la Victoire de la musique de la révélation de l’année. A à peine vingt ans, Faudel enchaîne tournées internationales, enregistrements et concerts.

Outre Faudel, d’autres têtes d’affiche sont invitées à la 6ème édition du Festival international Jawhara. D’ailleurs, la scène d’El Jadida vibrera aux rythmes de la musique libanaise en la personne de Walid Toufic et marocaine avec les stars marocaines Hatim Ammour, Tahour, Abdellah Daoudi et Fnaire. Quant à la scène d’Azemmour, elle accueillera les fans de Najat Rajoui, Younes Rbati, Ramy Lapache, Khadija Margoum, Khalid Bouazzaoui et Hall El Ghiwane. Pour leur part, les artistes Said Mouskir, Frères Mernissi, Abdelaziz Stati, Cheb Kader, Said Senhaji et Sadrum, gagnant de Jawhara Talents en 2015 dans la catégorie Fusion, se produiront sur la scène Bir Jdid pour le bonheur de leur public. En parallèle du festival, les initiateurs organiseront Jawhara Môme dans la place de la Fontaine de Sidi Bouzid qui se transformera en aire de jeux pour enfants. Ces derniers pourront bénéficier de nombreux ateliers de caricature, de peinture, de percussion, de fabrication de marionnettes, de maquillage et de déguisements.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *