Festival Gnaoua et musiques du monde: Que des moments forts !

Le 19ème Festival Gnaoua et musiques du monde,  tenu du 12 au 15 mai à Essaouira,  était marqué par des moments forts en musique,  valeurs et rencontres.

Ainsi,  cette manifestation était l’occasion de rendre des hommages au passé,  au patrimoine,  aux traditions qui se perdent et qu’il est tellement important de garder. Le festival c’est aussi des résidences et fusions. Tel était le cas de celles de jazz de Jeff Balard Trio et Maâlem Mohamed Kouyou ou encore celle de Maâlem Hassan Boussou avec le bassiste américain de talent Jamaaladeen Tacuma.

Aussi la rencontre entre le flamenco moderne des barcelonaises Las Migas et la fougue sincère de celui qui apporte un vent de fraîcheur à la musique populaire,  Mehdi Nassouli,  était l’une des belles surprises du festival. Ainsi,  les concerts se sont suivis et ne se sont jamais ressemblés entre les deux scènes en plein air et les scènes plus intimistes.

Dans l’ensemble,  la 19ème édition a davantage révélé l’art tagnaouite en attendant la 20ème qui se tiendra,  selon les initiateurs,  du 29 juin au 2 juillet 2017.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *