Festival Gnaoua : Hamid El Kasri et Hindi Zahra enchantent le public

Le public d’Essaouira avait rendez-vous pour le deuxième jour du Festival Gnaoua avec le Maâlem Hamid El Kasri qui a présenté en avant-première pour les 20 ans du festival, un tout nouveau répertoire et un concert totalement inédit.

Maâlem Hamid El Kasri a donné naissance à des compositions originales où se côtoient en toute liberté tagnaouite, musique world et musique populaire marocaine, satinées d’accents festifs.

Celui qui a donné un coup de jeunesse à la culture gnaouie et qui s’est le plus internationalisé, était accompagné d’une pléiade de musiciens (le batteur Karim Ziad, le directeur artistique du festival, Vincent Mascart, David Aubail, Maurice Zemmour, Omri Mor, Allen Hoist, Said Ait Fath et Alae Elkheir).

En fin d’après midi c’est la chanteuse Franco-Marocaine, Hindi Zahra qui a donné un concert devant un public bravant le froid sur la scène Moulay El Hassan.

La soirée s’est clôturée en grande pompe avec la voix de la sagesse de l’artiste sénégalais, Ismaël Lo qui continue à captiver et enchanter. Celui dont le premier passage à la télévision en 1977 le rend célèbre, a pu intégrer le Super Diamono de Dakar avec lequel il sidère l’Afrique de l’Ouest avec sa voix au grain et style particuliers: Mbalakh, rythm and blues, soul et mélodies peules ou mandingues.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *