Festival international d’Ifrane : Une première édition qui a tenu ses promesses

Festival international d’Ifrane : Une première édition qui a tenu ses promesses

Bien que de différentes régions et de différentes générations, l’expérience était la même pour tout le monde et pouvait être résumée en un mot : exaltant.

La première édition du Festival d’Ifrane a eu lieu du 15 au 17 juillet, et le moins que l’on puisse dire est que l’événement était intéressant. Plusieurs artistes internationaux de renom étaient présents comme Kadem El Saher et Maître Gims. Durant le festival, les artistes marocains étaient également à l’honneur avec la présence de la grande Latifa Raefat ainsi que de jeunes artistes tels le rappeur Muslim et Ahmed Chaouki. Un événement qui a permis aux habitants d’Ifrane et ses environs de pouvoir se divertir mais aussi une occasion pour faire découvrir la région aux Marocains venus des autres villes.

La chaleur qui sévit ces derniers jours n’a pas empêché les gens de venir nombreux au festival, où l’ambiance était électrique et pleine de joie et de convivialité.
Lors de la première soirée, les spectateurs ont eu droit aux prestations de Latifa Raefat puis de Kadem El Saher sur scène. Considéré comme le maître de la chanson arabe, l’artiste a été égal à lui-même. Avant de commencer, le chanteur irakien s’est vu attribuer les clés de la ville de la part du maire de la ville et a ensuite sorti ses chansons les plus populaires. Une prestation qui semble avoir ravi un public de tous âges. Bien que de différentes régions et de différentes générations, l’expérience était la même pour tout le monde et pouvait être résumée en un mot : exaltant.

Kadim-El-Saher-Festival-international-d-Ifrane-

Durant la deuxième journée, la foule s’est faite plus jeune. En tête d’affiche, il y avait la sensation du rap français et habitué des festivals marocains, Maître Gims. Le chanteur d’origine congolaise a tout simplement enflammé la scène. Il a mis la foule en ébullition avec ses plus gros hits, mais aussi son retour aux sources avec ses premières chansons avec Sexion d’Assaut.

Une ambiance qui a continué durant le reste du festival avec les prestations de la très populaire Najat Atabou et du jeune chanteur pop Ahmed Chaouki.
Finalement, cette première expérience peut être considérée comme réussite. Espérons que les prochaines éditions seront tout aussi intéressantes, sinon plus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *