Festival: Un vent de jazz souffle bientôt sur l’emblématique Chellah

Festival: Un vent de jazz souffle bientôt sur  l’emblématique Chellah

Les amateurs de la musique jazz rencontreront les meilleurs jazzemen du monde à l’occasion du Festival du Jazz au Chellah, prévu du 22 au 25 septembre.

La 21ème édition de ce festival créé en  1996, à l’initiative de l’Union européenne au Royaume du Maroc, s’annonce exceptionnelle. Cette année, la programmation européenne et marocaine sera, selon les initiateurs,  encadrée par deux fervents défenseurs passionnés de la musique comme langage universel. Il s’agit de Sébastien Vidal et Jauk El Maleh.

Le premier occupe plusieurs fonctions. Il est directeur d’antenne à TSF Jazz, programmateur du Jazz Nice Festival, du célèbre club de Jazz le Duc des Lombards et présentateur des victoires du Jazz…. Quant à Jauk El Maleh surnommé «le  gnaoui-blanc», il est  un musicien hors pair. Il a conçu en effet un nouveau genre musical, la Dakka Jazz, un véritable mélange des cultures méditerranéennes. Jauk est répertorié parmi les 100 meilleurs percussionnistes au monde par la maison Paiste.
Ceci étant, le festival proposera chaque soir un groupe européen en première partie de soirée et en deuxième partie de soirée une fusion maroco-européenne.

De plus, le programme offrira des animations «hors les murs» afin de permettre à un large public de partager cet univers musical. «Avec plus de 200 concerts programmés depuis sa création à Rabat, peu d’événements ont jeté avec une détermination aussi constante, un regard exhaustif et sans cesse réactualisé sur la vitalité du jazz des pays de l’Union européenne.

Mais le principal mérite de Jazz au Chellah réside principalement dans sa volonté d’inscrire sa démarche non dans une quelconque consommation culturelle mais dans des rencontres où chaque musicien apporte sa richesse individuelle tout en étant porteur de sa propre tradition musicale », expliquent les initiateurs de cette manifestation.Il est à rappeler que le projet Jazz au Chellah naquit sous l’appellation à l’époque de Jazz aux Oudayas.

L’idée est de présenter au public marocain une vitrine vivante du jazz de l’Union européenne. Il a gagné en  notoriété de par les rencontres expérimentales entre artistes européens et marocains, qui ont forgé l’identité du festival. Il a su devenir l’un des festivals rbatis incontournables dédiés aux soirées riches en émotion !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *