La 6ème édition du Festival national d’El Aïta Jabalia à Taounate

La 6ème édition du Festival national d’El Aïta Jabalia à Taounate

Le ministère de la culture et de la communication organise du 22 au 24 juillet à Taounate la 6ème édition du Festival national des Arts d’El Aïta Jabalia.


Cette édition connaîtra la participation de plusieurs troupes nationales et locales pratiquant cet art populaire authentique qui animeront des soirées artistiques trois jours durant, indique un communiqué du ministère de la culture et de la communication. Outre les troupes populaires provenant des villes de Chefchaouen, Taounate, Tétouan, Tanger et de Larache, l’événement sera marqué par la participation du chanteur Abdelaziz Ahouzar et accueillera une kyrielle de créateurs et des stars comme invités d’honneur.
Avant la cérémonie d’ouverture, prévue à la place de la ville de Taounate, le bal sera ouvert par les troupes lauréates du concours national de créativité dans l’art d’El Aïta jabalia qui sera organisé le 21 juillet 2017. Le «prix de la créativité de la chanson jabalia» vise à motiver et à encourager les artistes, les troupes et les groupes de musique et de chant spécialisés dans les chansons à caractère «jabali» à faire preuve de créativité, indique un document de la direction du festival.

Parallèlement aux spectacles artistiques, l’événement sera ponctué d’activités culturelles, scientifiques et éducatives telles l’organisation d’une table ronde axée sur «El Aïta Jabalia dans le patrimoine jabli marocain et mondial», l’installation d’une «tente de la poésie – El Aïta Jabalia» tout au long du festival avec la participation d’une pléiade de poètes spécialisés dans l’Art d’El Aïta Jabalia, venus de différentes régions du Royaume, et d’une «tente de l’espace conte montagnard».

Le Festival national des arts d’El Aïta Jabalia a pour objectifs de documenter l’aspect festif, de préserver les expressions artistiques de ce legs culturel, de mettre en valeur la diversité de l’art d’El Aïta Jabalia dans les différentes régions du pays ainsi que de favoriser le passage de la dimension orale à l’étape de la documentation de l’art d’El Aïta à travers l’écriture et de la préparation des publications audiovisuelles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *