Le come-back de Hamid Bouchnak

Le come-back de Hamid Bouchnak

Le chanteur va lancer ses deux chansons «Ifriqia Mama Africa» et «Hiya Hiya Li biya»»   

hamid-bouchnak-ifriqia-mama-africa-1Après une longue absence, Hamid Bouchnak, le benjamin des frères Bouchnak, revient sur le devant de la scène avec plusieurs nouveautés. D’abord, il se prépare à lancer le nouveau titre baptisé «Ifriqia Mama Africa». Il s’agit d’un futuring avec la star du reggae dominicaine Trévy Felix. C’est une chanson qui combine deux styles musicaux, le reggae et le raï. «Ifriqia Mama Africa est un message aux peuples marocain et africains.

C’est un appel à l’union africaine», indique Hamid Bouchnak en ajoutant que «ce titre est un hommage au chanteur Trévy Felix décédé juste après notre collaboration». Il faut dire que l’idée de ce titre est le fruit d’une rencontre entre Hamid Bouchnak et Trévy Felix. «J’avais rencontré le chanteur à la ville d’Essaouira dans laquelle il a été invité à un showcase. On a discuté ensemble et après on a décidé de faire cette chanson alliant le reggae et le raï, deux formes musicales compatibles et complémentaires», dit-il. Dans ce sens, Hamid Bouchnak envisage de tourner «Ifriqia Mama Africa» en vidéoclip. «Le vidéoclip sera prêt fin décembre. Il réunira les amis du chanteur Trévy Felix», révèle-t-il. Le chanteur se prépare également à lancer un autre titre en janvier 2017. Il s’agit de la chanson «Hiya Hiya Li biya».

«C’est une nouvelle version de notre chanson. Elle représente un hommage à mon frère éternel Mohamed Bouchnak». Il faut dire que Hamid Bouchnak est l’une des grandes voix de la chanson marocaine. Il a appris à composer une musique qui concilie plusieurs origines et cultures, qui rapproche d’autres genres musicaux. Il a su imposer son nom parmi les chanteurs du raï les plus connus dans le monde arabe dès l’année 1995. Le benjamin des frères Bouchnak est l’auteur des plus importants titres de la formation. On retrouve les albums comme «Rahet liyyam» (1995), «Ya bent ennas» (1996), et «Laâfou ya moulana». Hamid Bouchnak a même raflé le prix de la meilleure chanson francophone décerné par MCM. En 1998, il s’est illustré par une chanson qu’il a composée en hommage à l’équipe nationale marocaine qui était à son quatrième Mondial.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *