Le Festival des plages Maroc Telecom est de retour

Le Festival des plages Maroc Telecom est de retour

Plusieurs grands noms de la chanson marocaine et orientale au programme

La 16ème édition du «Festival des plages Maroc Telecom» s’est ouverte vendredi dernier à M’diq et se poursuivra tout au long de l’été avec des soirées musicales dans plusieurs villes balnéaires. Les festivaliers ont ainsi pu poursuivre les concert de Samy Ray, «Orchestra Berkani», Ihab Amir et Mourad Asmar. Selon les organisateurs, cette 16ème édition offre une programmation diversifiée alliant à la fois stars marocaines et orientales avec des têtes d’affiche en provenance de toutes les régions, formations traditionnelles, scène actuelle et groupes locaux.

Bien plus qu’une série de concerts, le «Festival des plages Maroc Telecom» est essentiellement une manifestation à très forte audience à travers laquelle Maroc Telecom entreprend chaque été la promotion de l’art et de la culture du Royaume, tout en véhiculant des valeurs de partage et de divertissement. Son impact sur le développement social, mais aussi économique des villes balnéaires est indéniable. Selon la même source, ce festival crée non seulement de l’animation pour les estivants, mais contribue également à l’amélioration de l’attractivité de ces destinations auprès des touristes nationaux et étrangers, avec toutes les retombées économiques que cela implique.

Cette manifestation est en outre une occasion de divertir les enfants grâce aux multiples programmations sur les sites qui proposent des activités ludiques, sportives et culturelles dont les petits peuvent profiter tout au long de la journée. Avec les moyens humains, techniques et logistiques importants que nécessitent les installations scéniques extraordinaires offertes chaque année depuis 2002, le «Festival des plages Maroc Telecom» est également devenu une opportunité d’emploi pour des milliers d’acteurs nationaux qui veillent à sa réussite chacun dans son domaine d’activité.

«Le «Festival des plages Maroc Telecom» a su occuper une place de premier ordre dans le calendrier culturel et festif de la saison, attirant l’an dernier plus de 6,5 millions d’estivants», indique-t-on.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *