Le Maroc présent à la coupe d’Afrique de slam poésie en novembre 2018

Le Maroc présent à la coupe d’Afrique  de slam poésie en novembre 2018

La compétition encadrée dans le Royaume par le groupe Africa United

L’artiste a été choisie à l’issue du processus de sélection encadré, à Rabat, par le groupe Africa United, composé de 7 artistes issus de plusieurs nationalités africaines dont 2 marocains.

L’artiste poète slameur qui représentera le Maroc, en novembre prochain, à la 1ère édition de la coupe d’Afrique de slam poésie (CASP) 2018 qui se tiendra à N’Djamena est désormais connu. Elle s’appelle Fatine Moubsit. La gagnante, déclarée récemment meilleure slameuse marocaine lors d’une compétition organisée à Rabat, bénéficiera, du 5 au 19 novembre, d’un voyage pris en charge à N’Djamena (Tchad) pour participer à cette coupe.

«Je participerai à cette coupe pour représenter le Maroc et avoir de nouvelles expériences», précise-t-elle à l’issue de la compétition.

Lors de cet événement, auquel plusieurs jeunes slameurs marocains ont afflué vers la capitale du Royaume, deux groupes étaient constitués.

Au fil de la compétition, les éliminatoires progressives ont permis de retenir les cinq meilleurs slameurs départagés par un jury du même nombre. Celui-ci a tenu compte de plusieurs critères, à savoir la gestion de la scène, la qualité textuelle et la pertinence du message délivré par les slameurs participants.

Ainsi, le choix s’est porté sur Fatine Moubsit, Casablancaise, étudiante en 3ème année de psychologie. Une vive passionnée par la poésie et l’écriture. C’est pourquoi elle brille au slam, également une forme artistique littéraire marquée par un certain engagement. Au Tchad, elle envisage d’ailleurs de promouvoir ce genre artistique et l’impliquer dans le brassage entre nations.                

Avant de partir à N’Djamena, l’artiste a été choisie à l’issue du processus de sélection encadré, à Rabat, par le groupe Africa United, composé de 7 artistes issus de plusieurs nationalités africaines dont 2 marocains.

«Africa United est l’organisateur de l’événement en partenariat avec le Conseil consultatif de la jeunesse africaine au Maroc. C’était une grande expérience dans le slam et l’organisation de cet événement», précise Fahad Faisoil, leader comorien du groupe et ambassadeur officiel de la coupe d’Afrique de slam au Maroc. «J’étais parmi les 5 membres du jury. Il était difficile de choisir le meilleur candidat puisque tous les participants avaient un excellent niveau. Heureusement qu’il y avait des professionnels venus du Niger, du Tchad et d’Angola qui m’ont aidé à départager les candidats», ajoute-t-il.    

Quant au Conseil consultatif de la jeunesse africaine, partenaire de l’événement, il est également l’un des organes de l’association internationale Clé de la paix. Celle-ci étant un outil de développement œuvrant dans plusieurs domaines pour l’épanouissement du continent. Le slam en étant partie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *