Le Marocain Mehdi Lougraïda dirige «Les religions à l’unisson» dans leur 3ème saison

Le Marocain Mehdi Lougraïda dirige «Les religions  à l’unisson» dans leur 3ème saison

Concerts d’ouverture de l’Orchestre Philharmonique du Maroc

Une première pour l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM). Lors de la troisième saison des concerts d’ouverture «Les religions à l’unisson», qui se tiendra du 8 au 13 octobre, cette formation musicale sera dirigée par le chef d’orchestre marocain Mehdi Lougraïda. L’annonce a été faite par la Fondation Ténor pour la culture, initiatrice de l’événement en partenariat avec l’Institut français, qui précise également que le chef d’orchestre aura comme complices le violoncelliste français Jérôme  Pernoo, et la violoniste franco-roumaine Sarah Nemtanu. Ainsi, ils représentent à eux trois les grandes religions monothéistes.      

Selon la fondation organisatrice, ceux-ci «partagent la même  scène, prônant une image de tolérance, de paix, de dialogue et de respect entre leurs trois cultures».

Lors de ces concerts, l’OPM interprétera des œuvres de deux grosses pointures allemandes. «Le choix de Johannes Brahms et Robert Schumann comme compositeurs pour ce concert d’ouverture, permet de lancer la  saison sous le signe fort de l’écoute et du partage», estiment les initiateurs.

Les organisateurs rappellent également que ces deux compositeurs, complices de vie et amis inséparables, se sont influencés l’un de l’autre  tout au long de leurs carrières, produisant  alors des œuvres d’une grande profondeur expressive. «Tant le Double concerto pour  violon et violoncelle de Brahms, que la Symphonie Rhénane de Schumann, reflètent l’intérieur révolté et tumultueux de ces artistes du romantisme allemand», exalte la même source. En détail, le programme musical des concerts comprend les œuvres «Ouverture de Manfred» de Schumann, «Double concerto pour violon et violoncelle» de Brahms et «Symphonie nº3 en mi bémol majeur, dite «Rhénane»» de Schumann.

A propos des concerts d’ouverture, les initiateurs rappellent que ceux-ci sont les premiers concerts de l’année. D’où leur appellation. Le concert d’ouverture est, comme le qualifie la même source, le plus complet de la saison. «Artistiquement très riche, ce concert symphonique permet de  découvrir ou redécouvrir les plus grandes symphonies du répertoire et des concertos spectaculaires interprétés par des solistes de  renommée internationale», détaillent les organisateurs.          

Lieux et dates à retenir 

• Casablanca, Église Notre-Dame

lundi 8 et mardi 9 octobre à 20 h

• Rabat, Théâtre National Mohammed V

Jeudi 11 octobre – 20 h

• Agadir, Hôtel Royal Atlas

Samedi 13 octobre – 20 h

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *