Les cinq continents célébrés à Tanjazz

Les cinq continents célébrés à Tanjazz

Les préparatifs battent leur plein pour accueillir la seizième édition du festival Tanjazz, dont le lancement des activités est prévu pour mercredi 9 septembre prochain.  Ce rendez-vous de cinq jours, qui se déroulera sous le thème «Le jazz des cinq continents», est destiné, à l’instar des éditions précédentes, à l’animation de la ville.

Il se distingue, cette année, par la participation de 100 jazzmen mettant en scène 22 formations musicales de différents horizons. Parmi les têtes d’affiche de  cette seizième édition, très attendues par les mélomanes et les amoureux de la musique de jazz, figure la nouvelle reine du rock des Etats-Unis, Nikki Hill. Le public sera ainsi au rendez-vous avec un show explosif grâce à l’énergie débridée et la voix originale de cette jeune chanteuse. La force indomptable des autres membres du groupe, tel que le chanteur et guitariste Matt Hill, promet de surchauffer ce show, prévu sur la scène Renault.

La participation de Sally Street, une des compositrices et chanteuses australiennes, à Tanjazz 2015, ne peut que faire la fierté des organisateurs. Avec les quatre autres musiciens de son groupe: Gerard Masters (piano), Andrew Horvath (batterie), Daniel Maher (guitare) et Tim Curnick (basse),  cette jazzwoman est attendue sur la scène Tanjazz Club pour un concert riche en rythmes, passant du jazz au pop. La chanteuse et compositrice suisse de rock et de soul, Samia Tawil, vient renforcer la participation féminine à cette seizième édition, en se produisant sur la scène BMCI Ville.

Ayant réussi à enthousiasmer le public lors de son passage dans de grands rendez-vous musicaux internationaux, tel que le festival Mawazine, elle est ainsi attendue avec ses musiciens pour faire de même par un mélange  de rythmes «entre la puissance d’un Funk/Rock vintage et la profondeur et la nostalgie de sonorités soul, aux accents parfois subtilement orientaux faisant référence à ses origines», précisent les organisateurs.

Tanjazz 2015 sera aussi marqué par la participation de la jeune Grainne Duffy, élue meilleure chanteuse de blues du Royaume-Uni et applaudie dans de nombreux festivals européens. Elle sera accompagnée sur scène par trois autres musiciens, Paul Sherry, Paul Mc Cabe et Eamon Ferris. Cette seizième édition connaîtra aussi la participation de la chanteuse américaine Ruby Landen, qui se produira, avec sa guitare, son violon et sa voix jazz, en solo sur la scène Tanjazz Pub.

Outre le  beau passage de ces cinq artistes femmes, la programmation de cette seizième édition sera marquée, côté messieurs, par les concerts des deux jazzmen polonais Maciej Obara et Dominik Wania, le musicien argentin Minino Garay, le clarinettiste et compositeur asiatique Arun Ghosh, le pianiste, compositeur et improvisateur belge Jean-Philippe Collard-Neven, le groupe anglo-espagnol de jazz Rhythm Desperados, le chanteur et joueur de kora sénégalais Ablaye Cissoko, le jeune Kabyle Yacine Malek ainsi que le groupe tangérois de Gnawa Express, dirigé par Maâlem Abdelmajid Domnati.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *