Les gagnants de Jawhara Talents

Les gagnants de Jawhara Talents

«Les gagnants vont bénéficier de l’enregistrement d’un single dans un des studios les plus prestigieux du Maroc, ainsi que l’opportunité de monter sur une des scènes du Festival international Jawhara 2018».

La 7ème compétition Jawhara Talents vient de révéler son palmarès. Ainsi, le groupe casablancais, Tomine, s’en sort gagnant dans la catégorie Rock. Le prix lui est décerné par le ministère de la culture.

La fondation Banque Populaire offre un prix au groupe Kertass Nssa et Suprime, dans la catégorie Rap.

A son tour, l’association Amghar des œuvres culturelles octroie un prix au groupe safiote de musique chaabi, Youssef Zoubid. Dans la catégorie fusion, le groupe Seven Doors issu de Chefchaouen remporte le prix remis par le directeur OCP El Jadida, Amine Kas. 

«Les gagnants vont bénéficier de l’enregistrement d’un single dans un des studios les plus prestigieux du Maroc, ainsi que l’opportunité de monter sur une des scènes du Festival international Jawhara 2018», précisent les initiateurs.

Ces lauréats parmi 10 candidats, ayant postulé pour l’appel à candidature lancé en juin dernier, se sont produits, du 7 au 9 juillet, devant un public et un jury. Celui-ci est composé des professionnels Abderrahmane Arres, président du Jury JT 2017 et directeur provincial du ministère de la culture et de la communication à El Jadida et Sidi Bouzid, d’Oubiz du groupe Darga, de Khalid Moukdar du groupe Haoussa, d’Ali Faraoui du Studio pleins les oreilles et d’A bderrahim El Bertai. Ce jury s’est entretenu, le 9 juillet, avec l’ensemble des candidats. Des séances de coaching one to one ont été, selon la même source, organisées afin de transmettre aux candidats les remarques et conseils d’orientation.

La même date est également marquée par l’organisation d’une soirée de clôture animée par le show du groupe «El Ghiwane Mazagan», l’orchestre «Oulad Elhaloui», ainsi que le groupe Lhkama Nation (Break Dance). Un plateau artistique varié qui a enflammé le public créant ainsi une ambiance folle et électrique.

Cette année, la direction de Jawhara Talents a organisé la compétition à la corniche de Sidi Bouzid. L’occasion d’animer la ville en période estivale. C’est aussi une opportunité de présenter les nouveaux talents à un plus large public. De quoi booster, selon les initiateurs, leurs carrières artistiques. Ce choix a rapidement donné ses fruits puisqu’il a permis d’enregistrer un record de présence du public, venu par milliers de toutes les régions avoisinantes.

Pour rappel, cette compétition est organisée dans le cadre du Festival international Jawhara, soutenu par le Groupe OCP. Cette manifestation qui est à sa 7ème édition, se tiendra du 3 au 5 août à El Jadida, Azemmour, Bir Jdid et Sidi Bouzid. Bon festival !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *