Marcus Miller, ONB et Keziah Jones à Mawazine: Bouregreg vibrera aux rythmes du monde

Marcus Miller, ONB et Keziah Jones à Mawazine: Bouregreg vibrera aux rythmes du monde

La culture touareg sera également célébrée avec un concert du guitariste-chanteur touareg nigérien Bombino. Ayant grandi dans l’exil et la rébellion, Bombino a d’abord été connu par son jeu dans les rassemblements politiques.

Pour les mélomanes, l’esplanade du Bouregreg reste sans doute la scène qui a accueilli les plus mythiques des formations musicales dans le cadre du Festival Mawazine Rythmes du Monde. Cette année ne fera pas exception, la 15ème édition accueille de grands noms de la scène artistique mondiale. Des virtuoses, voire des légendes, se produiront sur cette scène du 20 au 28 mai 2016.

Les amoureux des tonalités africaines ne seront pas les seuls à être servis sur la scène de Bouregrag. Ici, une grande promesse est faite. Celle de swinguer entre les rythmes effrénés de l’incontournable formation maghrébine, l’Orchestre national de Barbès, qui se produira le 22 mai et ce, juste après avoir savouré le jeu envoûtant du bassiste virtuose Marcus Miller la veille, le 21 mai. Ce britannique, détenteur de deux Grammy Awards et dont l’album Tutu a été composé et produit pour l’unique et le seul Miles Devis.  Avant ces deux concerts prometteurs, les organisateurs ont prévu pour ouverture, vendredi 20 mai, d’inviter sur scène la chanteuse, auteur-compositeur-interprète et guitariste malienne, Rokia Traoré.

keziah-jones

Celle-ci est décrite à juste titre comme l’un des talents les plus étonnants du continent de par sa signature musicale mêlant tradition malienne et modernisme occidental.

Le lundi 23 mai sera marqué par un grand hommage à feu Mahmoud Guinea. «Le maâlem gnaoua qui a déposé son guembri le 2 août 2015 en laissant derrière lui tout un héritage et une reconnaissance mondiale de la tradition et musique Gnaoua», précisent les organisateurs. Cet hommage lui sera rendu à travers une  création inédite orchestrée par le pianiste cubain Omar Sosa.  Intitulée Omar Sosa & Friends –Tribute to Mahmoud Guinea, cette création regroupera des noms ayant côtoyé le mâalem de près ou de loin, à l’instar de Aly Keita et du talentueux Mehdi Nassouli. Une participation exceptionnelle de l’artiste musicien Majid Bekkas est également attendue.

ONB

La culture touareg sera également célébrée (le 24 mai) avec un concert du guitariste-chanteur touareg nigérien Bombino. Ayant grandi dans l’exil et la rébellion, Bombino a d’abord été connu par son jeu dans les rassemblements politiques et les cérémonies avant de connaître l’ascension fulgurante et la renommée qui lui a valu de nombreux éloges dans les médias, y compris BBC World et la revue Stones.

D’autres surprises sont également annoncées. Le Bouregreg recevra Fuel Fandango qui se produira 25 mai 2016. Ensuite la «Afrobeat Experience», avec Keziah Jones qui rendra hommage à Fela Kuti avant de céder ce bel espace à la création Ernest Ranglin & Friends et le batteur-percussionniste maroco-sénégalais Mokhtar Samba.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *