Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour

Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour

L’infrastructure culturelle de la cité ocre vient d’être renforcée, avec l’inauguration dimanche d’un musée privé de la musique en présence d’une pléiade d’artistes et d’intellectuels.

Située au cœur de la médina de Marrakech, dans le musée Mouassine, cette structure culturelle, dont la cérémonie d’inauguration a été présidée par le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, vient mettre en avant le multiculturalisme musical qui caractérise le Royaume, dont la culture artistique s’est nourrie à travers son histoire de multiples traditions musicales (musique amazighe, héritage andalou, musique gnawa entre autres).

Depuis trois ans, le musée Mouassine organise des soirées de musique traditionnelle qui ont un grand succès. La création de ce musée de musique vient répondre à une demande profonde des publics et accentuer la vocation musicale de Marrakech.

Au-delà de l’exposition permanente, le musée de la musique souhaite devenir un des porte-voix de la diversité musicale et de la création au Maroc. Le musée a aussi pour vocation la constitution d’une archive et d’une banque d’informations sur la musique au Maroc.

Le musée de la musique est installé dans le quartier saâdien construit aux 16è et 17è siècles. L’appartement de réception du musée est un joyau de l’architecture arabo-andalouse à Marrakech. Plusieurs salles de la maison sont affectées aux expositions temporaires et permanentes.

La diversité des traditions musicales au Maroc est exposée dans plusieurs salles : la musique amazighe, la tradition juive, la dakka marrakchia, la musique gnawa, la musique arabo-andalouse, et les enregistrements de Adolfo Reinholter.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *