Mawazine : Le come-back de Hamid Bouchnak et Cheb Kader

Mawazine : Le come-back de Hamid Bouchnak et Cheb Kader

Ils se sont produits dimanche lors d’une soirée 100% Raï

«La musique Raï a déjà fait son chemin et continue à subsister», a souligné Hamid Bouchnak lors de la conférence de presse organisée avant son concert sur la scène de Salé. Hamid Bouchnak, cette grande voix de la chanson marocaine, avait déjà participé en 2009 à Mawazine.

Il n’a pas manqué d’exprimer sa joie et sa fierté. «Je suis très heureux de rencontrer le public de Mawazine pour la seconde fois. Le fait de consacrer une soirée 100% à la musique Raï est déjà une belle initiative», dit-il. Interrogé sur les origines du Raï, Hamid Bouchnak a indiqué : «J’ai vécu et grandi à Oujda, une ville ayant une double culture. Je peux dire que le Raï n’est ni marocain ni algérien, c’est un maghrébin. Il est né grâce aux chioukhs issus d’Oran ou Sidi Bel Abbès. Ceux-ci étaient toujours invités à se produire dans les fêtes et les cérémonies à Oujda. Il y avait cet  échange culturel entre Oujda et ces villes algériennes. C’est un style musical qui nous a réunis».

Pour le chanteur marocain, Cheb Kader, qui participe également pour la seconde fois à Mawazine, «c’est un style très ancien. Il était appelé El Bedoui ou Laaroubi. Il a grandi et s’est développé en France. Plusieurs artistes marocains et algériens ont réussi à déployer ce style». Interrogé sur la demande du ministère de la culture algérien d’inscrire le Raï au patrimoine mondial de l’Unesco en tant que «chant populaire algérien», Hamid Bouchnak a indiqué que, «en tant que chanteur oujdi, je peux dire que plusieurs chanteurs algériens sont devenus de plus en plus connus grâce à l’interprétation des chansons marocaines et je peux citer toute une liste de ces chanteurs». En effet, les deux chanteurs ont fait leur retour avec des nouveautés. En ce qui concerne le benjamin des Bouchnak, celui-ci  a repris la célèbre chanson «Hiya Hiya». «Je vais chanter en exclusivité ce single à Mawazine avant sa sortie. À travers cette chanson je veux rendre hommage à mes frères Reda et Mohamed», avait-il dit en conférence de presse. Quant à Cheb Kader, il est revenu avec «Nektem». «Le public de Mawazine sera le premier à découvrir ce nouveau single», avait-t-il précisé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *