Mawazine: Le détail de la programmation du Théâtre Mohammed V

Venu de Palestine, le Trio Joubran promet un concert mémorable. Ce groupe proposera le 22 mai ses meilleures compositions tirées des albums à succès.

La 15ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde continue de se dévoiler avec un programme qui promet. Elle se distingue cette année par la présence inédite d’artistes de renom dont le public pourra applaudir les prestations dans le cadre intimiste du Théâtre national Mohammed V. La scène de cette institution accueillera plusieurs artistes du monde entier.

gustoÀ commencer par le chanteur irakien Kadhim Al Sahir qui ouvrira le bal le vendredi 20 mai. L’un des plus grands chanteurs arabes enchantera ainsi le public de Mawazine grâce à sa parfaite maîtrise vocale et un répertoire qui navigue entre ballades romantiques, maqamats, poèmes traditionnels et paroles engagées. À ne pas rater le spectacle du groupe argentin Alma de Tango.

Cette formation réunira, samedi 21 mai, le bandonéoniste Juan José Mosalini, la chanteuse Sandra Rumolino et le danseur et metteur en scène Jorge Rodriguez. Revendiquant une dimension poétique sans jamais renier son appartenance populaire, Alma de Tango portera haut son identité argentine célébrée à travers les plus belles pièces de cette danse unique. Venu de Palestine, le Trio Joubran promet un concert mémorable.

Ce groupe proposera le 22 mai ses meilleures compositions tirées des albums à succès : Randana, Majâz ou encore Asfâr, dédiés à la diffusion de la culture palestinienne. À découvrir Natacha Atlas. C’est une grande dame de la fusion que les festivaliers rencontreront lundi 23 mai. Reconnue pour son rôle pionnier dans le mélange entre les musiques orientale et occidentale, cette chanteuse présentera son dernier album, Myriad Road, un disque de jazz composé par le trompettiste Ibrahim Maalouf.

Le programme propose Qawwali Flamenco. Né du mélange des répertoires pakistanais et espagnol, ce groupe offrira un croisement fécond entre la puissance volcanique et virtuose du chant qawwali et le lyrisme hypnotique du flamenco. Le mercredi 25 mai sera dédié à la chanteuse Imany. Cette chanteuse française à la voix unique offrira au public des compositions au style pop/folk. Après un premier album, The Shape Of Broken Heart, sorti en 2011 et certifié disque de platine dans plusieurs pays, Imany charmera le public de Mawazine avec son timbre distingué.

Le jeudi 26 mai sera consacré à l’artiste mexicain Paco Renteria, guitariste et compositeur. Celui-ci, désigné comme le successeur de Carlos Santana, incorpore des rythmes latinos ainsi que des influences rock, jazz progressif, afrikaans et manouche-flamenco. Venu d’Algérie, l’orchestre El Gusto sera au rendez-vous le 27 mai.

Objet d’un documentaire à succès, le groupe célèbre par sa musique le temps où juifs et musulmans chantaient ensemble dans la kasbah d’Alger, il y a près d’un siècle. Enfin, la soirée de clôture sera donnée par le chanteur Safwane Bahlawane. Ce chanteur syrien rendra un hommage à Mohamed Abdelwahab. Safwane est un phénomène qui interprétera les plus grandes chansons de ce maître, dont il a fait la rencontre au Liban en 1971.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *