Mouss Maher prépare un nouvel album pour la fin d’année

Mouss Maher prépare un nouvel album pour la fin d’année

Il vient de lancer « El Herba» (La fuite)
Le chanteur marocain Mouss Maher lance un nouvel album en fin de cette année. Un opus qui comprend une compilation de ses nouveaux et anciens tubes. Ceux-ci étant prévus dans un nouvel arrangement. Outre cet opus, le chanteur vient de lancer un nouveau single intitulé «El Herba» (La fuite). Un tube dont les paroles et la composition sont conçues par Fathi Mechiakha sur un arrangement de Zaki Essehar.
Ce titre, qui aborde le sujet l’immigration, est également tourné en clip. Une vidéo dont la majorité des séquences met en scène la mer et la barque afin de traiter ce sujet davantage. Déjà, Mouss Maher, installé en France, veille à aborder ce sujet à travers ses œuvres artistiques. A ses yeux, les migrants méritent une attention particulière dans la société puisqu’elle est loin de la mère patrie.
Selon ses dires, «El Herba» est une œuvre à caractère social qui reflète la souffrance des immigrants à l’étranger». Pour lui, il est de son devoir en tant qu’artiste de s’intéresser aux sujets sociaux à travers ses singles puisqu’il tend toujours à aborder l’actualité.
Outre ce nouveau tube, Mouss Maher vient de prendre part à des manifestations artistiques au Maroc et à l’étranger, notamment en Europe. Ainsi il a animé le spectacle de clôture du 11ème Festival international du Raï d’Oujda organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
A propos de cette participation, le chanteur estime que c’est une occasion pour rencontrer le public de la région de l’Oriental dont il est originaire. Il veille, selon ses dires, à assister aux différentes manifestations qui y sont organisées. Pour lui, le festival d’Oujda est un événement important qui contribue à l’ancrage de la culture du raï considérée comme l’une des composantes de l’identité nationale.

Comme il le précise, cette musique s’est ouverte sur d’autres styles dont Gnaoua, l’art hassani et oriental. A son tour, le festival contribue à cet alliage du raï à d’autres rythmes.
En plus de ces spectacles, il est prévu que le chanteur anime des concerts télévisés dont la projection sur les chaînes nationales coïncide avec la prochaine rentrée. L’artiste s’est vu également offrir des rôles qu’il décline pour l’heure pour se consacrer au chant.
Pour rappel, le single «El Hmak hmaki» est le plus célèbre du répertoire de Mouss Maher puisqu’il contribue à la renommée de son parcours.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *