Nikki Hill : «Je suis très fière d’avoir été à l’affiche de Tanjazz 2015»

Nikki Hill : «Je suis très fière d’avoir été à l’affiche de Tanjazz 2015»

ALM : En tant que jeune chanteuse de rock ‘n’ roll, que représente pour vous le fait d’avoir été à l’affiche d’un grand événement musical tel que Tanjazz ?

Nikki Hill : Franchement, j’ai été surprise et très fière de voir, depuis mon débarquement de l’avion, mon portrait aux grandes affiches à l’aéroport Ibn Battouta et partout à Tanger. Du coup, j’ai compris qu’être honorée et distinguée de la sorte est une responsabilité supplémentaire, dont je devrais être à la hauteur. Je devais faire de mon mieux pour réaliser un beau show à la hauteur des attentes du public marocain.

Qu’avez-vous préparé comme chansons pour votre public marocain ?

J’ai choisi de beaux morceaux de rock ‘n’ roll parmi les plus originaux pour mon show à Tanger. Mon but était, comme toujours, de créer une belle ambiance parmi le public : de le contenter, de l’enflammer et de le faire danser.

Pourriez-vous nous parler de votre parcours artistique ?

J’ai commencé très jeune à chanter dans une chorale de gospel. J’ai pu constater au fil du temps qu’on ne peut pas faire une carrière dans cet art. Mais ce qui m’a plutôt passionnée dans le gospel et m’a servi plus tard dans ma carrière d’artiste, c’est cette facilité qu’on a à faire passer les messages qu’on veut. Et c’est en grandissant que j’ai découvert mon penchant pour le rock n’roll, le blues, la soul,… J’ai décidé ainsi de développer cette passion et puis d’en faire carrière.

Qu’est-ce qui vous a encouragée à évoluer dans votre métier de chanteuse de rock ‘n’ roll ?

Je dois beaucoup à mon époux, le guitariste Matt Hill, qui m’a énormément soutenue et aidée, depuis que nous étions encore de simples copains, et continue jusqu’à présent à le faire. Il était la première personne à croire en moi et m’a encouragée à monter sur scène. Nous avons décidé de travailler ensemble et de ne jamais nous quitter. Je me rappelle que quand nous nous sommes mariés, nous avons traversé une période de vaches maigres. Nous nous sommes entraidés pour surmonter cette période et réussir tous les deux dans ce que nous faisons ensemble. Car nous ne sommes jamais aussi heureux que quand nous nous produisons tous les deux sur scène.

Avez-vous de nouveaux projets d’album ou de concerts?

Quand nous – Matt et moi- retournerons aux Etats-Unis, nous y entamerons avec les autres membres du groupe une longue tournée de neuf mois. Nous comptons aussi réaliser l’enregistrement de mon nouvel album, auquel j’ai donné le titre de «Heavy heart hord firsts». Et puis je vais partir avec mon mari en Europe pour y faire la promo de ce nouvel album.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *