Nouveau clip: H-Kayne chante l’addiction dans «Gana»

Nouveau clip: H-Kayne chante l’addiction dans «Gana»

«Gana» est un terme en dialecte marocain qui rappelle l’humeur susceptible d’entraîner l’addiction, voire l’attachement. Le sens contraire du mot est également véhiculé à travers le single

Le groupe marocain de hip-hop, H-Kayne, vient de lancer un nouveau clip intitulé «Gana». Un titre qui figure sur son quatrième et nouvel album prévu pour bientôt.

Le nouveau clip est enregistré dans un studio de la Fondation Hiba. «L’idée est de montrer, à travers cette nouvelle chanson, les innovations modernes et l’excellence de cet espace offrant une touche d’art aux clips», indiquent les initiateurs. Selon ces derniers, le clip de «Gana», également tourné dans le même studio, est réalisé par Khaled Douache. Et pour la première fois, avec la participation de leur manager, Ilham Razzouk.

Quant à l’intitulé «Gana», un terme en dialecte marocain, il rappelle l’humeur susceptible d’entraîner l’addiction, voire l’attachement. Le sens contraire du mot est également véhiculé à travers le single puisqu’une situation de poisse ou l’insatisfaction d’une addiction à la cigarette, voire à la connexion aux réseaux sociaux crée un changement d’humeur. C’est, dans l’ensemble, le message de ce single qui insinue que tout un chacun dispose de sa propre humeur et addiction.

Outre «Gana», pour rappel, H-Kayne, dont les membres sont originaires de Meknès, compte à son actif plusieurs chansons comme l’album intitulé «1 son de Bled’Art» qu’il autoproduit. Après quoi, le groupe lance un deuxième opus appelé «HK-1426» produit par Platinum Music. Mais avant de lancer leur troisième album, les membres du groupe enchaînent les concerts au Maroc et à l’étranger, notamment en Espagne, France, Belgique, Hollande, Allemagne, Egypte, Tunisie et Algérie. Ce troisième album, autoproduit par la structure H-K Prod, approprié au groupe, est, pour rappel, intitulé «H-Kaynology», rappelant également l’appellation de l’ensemble de ses membres. Et ce n’est pas tout ! Ceux-ci sont considérés les premiers et seuls rappeurs marocains à s’être produits au Bataclan à Paris. De plus, H-Kayne est nommé en 2011 ambassadeur de bonne volonté au Maroc pour le programme des Nations Unies pour le développement. Le groupe a également été décoré par S M Mohammed VI du Wissam de la récompense nationale.

Il est à souligner que parallèlement à la vie de groupe, formé en 1996 sous le nom de «Dogs» puis «15/3-MKS», certains membres mènent une carrière en solo.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *