Nouveau single en Raï’n’B: Kadil exalte en duo la beauté du pays

Nouveau single en Raï’n’B: Kadil exalte en duo la beauté du pays

«C’est mon 4ème single en duo. Cette fois-ci, je chante en style Raï’n’B avec le rappeur franco-algérien, Sez».

Le chanteur marocain, Kadil, de son vrai prénom, Adil, prépare un nouveau single en duo intitulé «Bladi» qu’il lancera, en vidéo lyrics, en fin de cette semaine sur Youtube. Un tube dont la composition est faite par l’artiste himself sur un arrangement assuré par le producteur Atomic. «C’est mon 4ème single en duo. Cette fois-ci, je chante en style Raï’n’B avec le rappeur franco-algérien, Sez», précise à ALM l’artiste marocain qui exalte, dans ce tube, la beauté du pays de par les progrès qui marquent celui-ci.

«C’est aussi une manière d’inculquer le patriotisme aux jeunes à travers la musique et un appel aux jeunes pour contribuer au développement du pays», explicite Mohamed Moufid Abba Sbai, manager de Kadil, portant le nom de famille Ougrirane, qui prépare une surprise à ses fans. «L’année prochaine, j’aurai une autre collaboration avec un nom assez connu sur la scène», ajoute le chanteur, né à Casablanca, issu d’Ouezzane et résidant en Italie, qui  animera des concerts en Europe dans les deux mois à venir. 

Outre «Bladi», Kadil compte à son actif d’autres singles à l’instar de «Galbi» dans lequel il a opté pour le style électro raï, sur proposition de son manager, qu’il a étalé à d’autres titres comme «Omri». Ainsi, il a été considéré précurseur de l’electro raï.

Aussi, le chanteur a interprété «1.2.3 Dima Marocain» qu’il a dédié à l’équipe nationale du football à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations. Après quoi, Kadil a opté pour un nouveau style d’arrangement pour son single «Ala Jalek» tourné en vidéoclip en Italie.

En ce qui concerne les featurings, le chanteur a également fait «Casa–Alger» avec le rappeur algérien installé en France, Alifornia Boudgelale et le DJ Sultan Nash spécialisé en Rai’nB. En 2014, il a fait un duo avec un rappeur italien sur le titre «Zman Lyoum».

Ceci étant, Kadil, qui a également animé des concerts au Moyen-Orient, se sent engagé puisqu’il a collaboré avec des associations au Maroc et en Europe.

Pour rappel, une grande passion pour la musique avait amené l’artiste, après avoir terminé ses études en littérature moderne, à quitter sa ville natale. C’est pourquoi il est

parti en Italie à la quête d’un avenir meilleur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *