Nouvel album: Ali Faiq veut préserver la musique savante des Rwaïss

Nouvel album: Ali Faiq veut préserver la musique savante des Rwaïss

Le chanteur, qui dit s’inspirer de tous les styles, estime que celui des Rwaïss «est en voie de disparition». D’où l’intérêt de cette initiative destinée, selon lui, à «transmettre cet art aux jeunes, voire préserver et défendre ce patrimoine».

Ali-Faiq-musique-Rwaiss-1Le chanteur Ali Faiq s’apprête à lancer un album intitulé «Isktitn» compilant des chansons et musiques de Rwaïss. Pour ce faire, il s’est bien documenté sur cet art qu’il désire vivement préserver. «J’ai trouvé dans la Bibliothèque nationale de France des archives remontant aux générations de 1920 à 1930 ayant été d’un bon apport pour cet art.

Chose que nous ignorions», précise à ALM Ali Faiq ayant eu recours à un mix de nouveaux instruments à ceux des Rwaïss, notamment le ribab et louthar. A propos de cet art, le chanteur, qui dit s’inspirer de tous les styles, estime que celui des Rwaïss «est en voie de disparition». D’où l’intérêt de cette initiative destinée, selon lui, à «transmettre cet art aux jeunes, voire préserver et défendre ce patrimoine». Aux yeux d’Ali Faiq, la musique des Rwaïss est également «savante».

Pour lancer cet album dont la sortie est prévue début mai, l’artiste a bénéficié d’une subvention de 58.000 DH allouée par le ministère de la culture. «Je ne m’attendais pas à cette subvention à laquelle j’ai postulé sur dossier», détaille Ali Faiq qui envisage de faire une promotion pour l’album lors de concerts qu’il animera bientôt dans trois villes de la région du Souss-Massa.

Avant de donner ces shows, l’artiste est attendu le 14 avril au Cap-Vert pour participer à Atlantic Music Expo.

Et ce n’est pas tout ! Ali Faiq, qui est l’un des fondateurs du groupe Amarg Fusion, envisage également de lancer le projet Art Igmmi. Celui- ci consiste à ériger une maison en lieu culturel. D’où l’appellation d’Art Igmmi. Ce projet rassemblera toutes les disciplines artistiques pour la valorisation du patrimoine culturel de la région du Souss-Massa. L’objectif étant de former les jeunes et les élèves des écoles de la commune Aït Milk, notamment aux arts. Ce projet se veut également de préserver et valoriser l’environnement tout en le considérant en tant que moyen de développement. Dans la perspective de collaborer activement au développement durable de la région, Art Igmmi inscrit également à son programme le Festival Idirnan-Ait Milk dont  la première édition aura lieu en avril 2017.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *