Panache culture raconte l’histoire des immigrés marocains

Panache culture raconte l’histoire des immigrés marocains

Le groupe musical prépare le lancement d’un nouvel album en 2018

Après six albums et des collaborations avec de grands noms de reggae, le groupe musical maroco-belge Panache culture est de retour. Il est actuellement en pleine préparation pour le lancement d’un nouvel album dont la sortie est prévue en 2018 et qui contient 12 titres. Il sera mixé par le légendaire Godwin Logie (Londres). «Le premier titre tiré de l’album est «l’m not bad». L’histoire parle d’un orphelin torturé par la vie et la solitude et de son combat au quotidien contre l’alcool et la drogue». «L’album parle en général des immigrés marocains ayant grandi en Europe.

Il y en a certains qui ont perdu leurs identité et personnalité intérieures car ils vivent dans une culture et religion différentes. La plupart d’entre eux sont tombés malades ou devenus alcooliques», indique Hassan Hamra, le chanteur du groupe. A travers cet album, le groupe collabore avec de grands musiciens dont notamment Fabio Picchi, musicien, compositeur, arrangeur, ainsi que le saxophoniste Stepper et autres. Il faut dire que le groupe Panache culture est un mélange de styles musicaux, du pur reggae ouvert sur des influences orientales et des sonorités d’Afrique du Nord. Le groupe aborde divers thèmes de la vie et tant ceux qui leur insufflent une énergie positive que ceux qui provoquent des envies de révolte.

C’est aussi leur manière de nous faire voyager à travers un nouveau monde musical. Le groupe a pu amener le reggae dans une nouvelle dimension. D’ailleurs, il a collaboré en tant que backing band avec des artistes jamaïcains de renommée internationale tels que Earl 16, Mickey Spice, Daweh Congo, Prezident Brown, Anthony B, Rico Rodriguez, Black Steel, Macka B et tous les artistes de Barry O’Hare, X-Rated. Formé par 4 frères passionnés de reggae, ce «band» liégeois sort très vite de sa Belgique natale et opère de nombreux concerts à travers l’Europe. Ils parcourent ainsi les routes depuis le début des années 90. Pendant de nombreuses années, Panache culture joue ses propres compositions et produit des concerts complets avec la même équipe choriste originale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *