Pour son prochain album «Maghrebi Jayeb Elazz»: SiSimo revient avec une nouvelle vision

Pour son prochain album «Maghrebi Jayeb Elazz»: SiSimo revient avec une nouvelle vision

SiSimo, de son vrai nom, Mohamed Hoummas, prépare un nouvel album qu’il appellera «Maghrebi Jayeb Elazz». Un titre que son auteur a choisi pour insinuer, selon son manager Mohamed Moufid Abba Sbai, qu’il est «de retour avec fierté au Maroc».

Un revenant puisque le chanteur s’est installé depuis quelques années en Espagne et a eu l’occasion de faire le tour de quelques villes de par le monde. «Il s’est avéré, aux yeux de SiSimo, que le Maroc est un bon pays», explique le manager. Pour l’heure, le chanteur envisage d’alterner entre son pays natal et l’étranger. Entre temps, SiSimo prépare un vidéo clip d’un nouveau single appelé «Baz» dont le teaser circule déjà sur les réseaux sociaux. Un intitulé voulu par l’artiste pour véhiculer, selon la même source, «une attitude zen».

Une position qu’il a adoptée après avoir mené une bonne réflexion autour des conditions sociales qu’il dénigrait constamment. Le chanteur doit également ce changement d’avis et d’orientation à son manager qui l’a conseillé d’opter pour une nouvelle vision. Chose qui se voit sur les paroles et le teaser du clip de «Baz».  Outre cette chanson, SiSimo, considéré l’un des premiers à avoir fait la musique live band, envisage de lancer deux autres singles en attendant de sortir son opus imprégné de nouveaux rythmes. Cet album est aussi, pour le détail, une occasion pour SiSimo d’opter pour d’autres genres musicaux. Ainsi, l’influence Rock, qui a régné dans son album «Bach Jay Bach Dayr» en 2011, laisse place à des sonorités encore plus surprenantes selon une note de présentation.  

Pour l’histoire, SiSimo, qui compte à son actif une carrière de 15 ans, est né à Casablanca. Son parcours a débuté par des battles dans plusieurs groupes casablancais à l’instar de Bnadem, Hel La3waf et VFF. C’est en 2004 qu’il a rejoint Fez City Clan. En 2010, il s’est lancé dans la création de «Bach Jay Bach Dayr». Il en a conçu himself les paroles reflétant des états d’âme et dépeignant la vie par le biais de situations vécues.

Après deux années de travail, il en a résulté un album de 12 chansons en rap exprimant une hargne et volonté de dire vrai et cru. Une démarche que SiSimo a, quand même, conservée dans son nouvel album malgré sa nouvelle vision. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *