Quand Khalid Sansi revisite la musique traditionnelle de gnaoua

Quand Khalid Sansi revisite la musique traditionnelle de gnaoua

Il lance son premier album en mars

Une année 2018 pleine de projets pour le Mâalem gnaoui Khalid Sansi. Cet artiste se prépare à lancer en ce début d’année son premier album. Il s’agit d’un opus imprégné des différents styles gnaoua marocains et du Diwane algérien. «Le lancement est prévu pour le 4 mars. L’album présente des chansons traditionnelles revisitées d’un style plus moderne», dit-il. En effet, le fils de Hassan Sansi présente à travers son nouvel album des chansons traditionnelles issues du répertoire gnaoua jamais présentées auparavant. Outre cet album, le fils de Hassan Sansi grand moqaddem gnaoua, sera en résidence avec l’artiste sénégalais Alibeta dès le 15 janvier.

«C’est un projet de fusion de deux cultures et d’instruments traditionnels», explique-t-il. Début février, maâlem Khalid Sansi prépare également un autre projet de résidence à l’espace Uzine de Casablanca. «Le projet s’intitule Ganaoua Sawa où il aura une fusion entre les instruments de la musique ganoua et Aissaoua». L’artiste collabore également avec l’acteur Fahd Benchemsi sur deux projets. Le premier s’intitule «Koyo Bango», le second «Age of gnaoua». «A travers ce dernier projet nous essayons de montrer les trois périodes de la musique gnaoua (1919-1940-2017)».

Pour rappel, Mâallem Khalid Sansi a grandi dans une famille purement gnaoua. Il a commencé en tant que Koyo avec plusieurs mâallems dont Said et Abderrahim Oughassal «Benthami» qui sont aussi membres de sa famille. Plus tard, le jeune maâllem intègre d’autres groupes avec le maâllem Abdenbi El Gadari, Mustapha Bakbou et finalement Hassan Boussou avant de créer sa propre troupe. Depuis son jeune âge, Khalid s’intéresse à la danse contemporaine et rejoint en 2006 la compagnie 2Kfar avec qui il développe plusieurs projets de danse en y apportant sa touche gnaoua. Khalid Sansi collabore aussi avec plusieurs artistes de renommée tels que Karim Ziad, Feu Abdellatif Zine, Khalid Benghrib, Jacques Schwarz-Bart, Joss Stone, Oum, Lhiba Kingzoo, Mone Ekang… Khalid a créé en 2014 en compagnie du fameux chanteur malien Malik Diop le projet «Timbiktu».

Celui-ci regroupe plusieurs artistes marocains et africains de renommée avec lequel il fait une tournée nationale et participe au Festival Gnaoua et Musique du monde. D’ailleurs dans le même festival, en 2010, le mâallem Hassan Boussou lui remet le guembri sur scène en signe de reconnaissance à sa maîtrise de la tradition gnaoua. Il participe aussi à d’autres festivals nationaux et internationaux tels que Elche Live Music Festival en Espagne, Festival de Casablanca, Festival Noujoum Gnaoua, Festival de la musique Diwane en Algérie, et L’Boulevard des Jeunes Musiciens…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *