Ribab Fusion lance «Alak» :

Ribab Fusion lance «Alak» :

La troupe Ribab Fusion revient sur la scène musicale avec une nouvelle vidéo clip intitulée «Alak». Produit avec le soutien du festival Timitar, ce tube est lancé récemment sur les réseaux sociaux. Il a pu récolter d’ailleurs à peu près 13.504 vues sur Youtube. Chanté en dialecte marocain et amazigh, «Alak» a nécessité neuf mois de travail. Selon Bouhssine Foulane, fondateur et porte-parole du groupe, «ce tube cherche à aborder, les problèmes sociaux et économiques et les difficultés que rencontrent la jeunesse marocaine». Produit avec le soutien du festival Timitar, ce nouveau titre fait référence à l’évasion des jeunes des nombreuses conditions de la vie pour passer à une étape B. Ribab Fusion est souvent qualifié comme l’un des ambassadeurs de la musique amazighe au style résolument moderne. Créé à Agadir en 2008, il est composé de six membres, dont le célèbre joueur de ribab, Bouhssine Foulane.

Il est né du rêve de mettre en avant l’instrument du ribab sur la scène musicale marocaine, tout en le portant au-delà des frontières pour diffuser la musique Amazighe. Cette formation représente un hommage à la tendresse, un voyage mythique aux racines intarissables de la culture amazighe, un hymne composé de chants traditionnels du Souss et ses musiques villageoises. Ribab Fusion a élaboré une identité musicale originale, tout en installant un état d’esprit et un style résolument moderne, ouvert sur les musiques du monde. La formation compte à son actif plusieurs titres en amazigh. Parmi lesquels, «Tamont», «Tissoura», «Tagrawla», «Les foulani», «Azemz», «Inahana», «Marhaba» et autres. Elle a pris part à de nombreux événements nationaux d’envergure tels que Timitar, Festival Gnaoua d’Essaouira et le Festival de Jazz au Chellah.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *