Sept auditions programmées pour les élèves Mazaya

Sept auditions programmées pour les élèves Mazaya

Au titre de l’année scolaire 2017-2018

Ces auditions permettent d’évaluer d’une manière permanente les progrès réalisés par les élèves et de les familiariser avec l’atmosphère des concerts.

Les enfants bénéficiaires du programme socioculturel Mazaya, initié en 2012 par la fondation Ténor pour la culture, continuent à récolter du succès. Après plusieurs performances, ces élèves entameront la saison des auditions le dimanche 26 novembre à l’école internationale de musique et de danse à Rabat. Au titre de l’année scolaire 2017-2018, ces enfants animeront, selon les initiateurs, 7 spectacles. En détail, les organisateurs programment tous les mois des auditions publiques «riches en émotion et ouvertes à tous».     

Selon la même source, ces auditions permettent d’évaluer d’une manière permanente les progrès réalisés par les élèves et de les familiariser avec l’atmosphère des concerts. Que ce soit en solo ou en groupe, aux instruments à cordes, à vents ou à percussion en passant par le chant et la chorale, les élèves se produiront devant leurs parents et amis, leurs professeurs, les mécènes du programme et un public de leurs pairs.

Déjà, le 1er cycle, étalé sur 5 ans, a été consacré aux «cordes». Achevé en juillet dernier, ce cycle central a, d’après les organisateurs, été couronné par un concert de clôture exceptionnel au cours de la cérémonie de remise des diplômes. Un événement lors duquel les 22 lauréats se sont également vus offrir des cadeaux. A eux seuls, les meilleurs élèves ont rejoint, à partir de cette rentrée, le nouveau cycle supérieur de 3 ans développé par la fondation initiatrice. L’objectif étant de parfaire la formation des jeunes musiciens. Les meilleurs enfants ont également participé à plusieurs concerts de l’Orchestre Philharmonique du Maroc. Certains se sont même produits en solo ou en formation de musique de chambre lors des «matinées jeunes talents» du Printemps musical des Alizés entre autres.    

Outre l’ensemble de ces élèves, le programme comprend des débutants admis au cycle central de 5 ans. Ils forment 2 promotions dédiées aux «vents et percussion» et «cuivres» formées successivement en janvier 2016 et septembre 2017. Ils suivent ainsi les traces de leurs prédécesseurs et formeront ensemble l’orchestre Mazaya des jeunes dans quelques années. 

Cela étant, le principe de ce programme consiste à dispenser une formation professionnelle et offrir un métier, voire un avenir, à de jeunes enfants déscolarisés, âgés entre 10 et 21 ans. Ils ont, dans ce cadre, un cours de 4 heures en musique par jour et disposent d’une formation élémentaire de base en arabe, français, mathématiques et éducation civique entre autres.

Pour rappel, Mazaya est parrainé par l’Initiative nationale pour le développement humain et appuyé financièrement par l’Union européenne, la Fondation OCP et la Fondation CDG. Bonne continuation !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *