«Tanjil 2017» dans sa 3e édition: Neuf groupes présélectionnés pour le concours

«Tanjil 2017» dans sa 3e édition: Neuf groupes présélectionnés pour le concours

Neuf groupes de jeunes musiciens marocains ont pris part à la 3ème édition du Concours de jeunes talents «Tanjil 2017», financé par l’Union européenne (l’UE) dans le cadre de son programme Med Culture.

Il s’agit d’une compétition qui vise à promouvoir des jeunes artistes d’expressions diverses, dans une perception très libre de ce que peuvent être les musiques jazz d’aujourd’hui. Adossé au Festival Tanjazz, l’événement est organisé par l’Association Tabadoul en partenariat avec la Fondation Lorin et Visa For Music. Chacun des neuf groupes a livré un live de 30 minutes, au rythme de trois concerts par soirée, les différents styles musicaux se sont enchaînés, pour le plus grand plaisir de tous.

Du flamenco à la soul, en passant par la fusion, le gnawa et la funk, tous les artistes ont su livrer une performance unique et mettre en avant la diversité musicale qui anime le Maroc. Point commun à tous ces concerts, le groove si particulier du jazz, la mise en avant de l’improvisation et la vitalité des jeunes talents marocains. Concernat ces groupes, on retrouve : «Laouma», «Jy Blues» «NorAfrika», «Abdou Project», «All For One», «Babylon System», «Curly Noise», «Seven Doors» et «Tarwa N’Tiniri». 

Les résultats sont attendus le 3 août, suite au vote d’un jury international et également du vote du public. Ils seront dévoilés sur les pages Facebook de Tabadoul et de Tanjil, et sur les sites internet de Tanjazz et de Tabadoul. «L’homogénéité du groupe, l’intérêt du répertoire, la qualité musicale et la qualité d’improvisation sont les principaux critères pour pouvoir atteindre la finale sur la grande scène de la 17ème édition de Tanjazz, du 14 au 17 septembre 2017», indiquent les organisateurs.

Pour rappel, Med Culture fait partie du programme régional Médias et culture pour le développement dans le sud de la Méditerranée. Il a été affecté d’un budget total de 17 millions d’euros sur une période de quatre ans, dont 9 millions d’euros pour l’octroi de subventions sur une base de co-financement, et 8 millions d’euros pour un mécanisme de renforcement des capacités des médias (MedMedia) et un mécanisme de renforcement des capacités en matière de culture (MedCulture).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *