Un attrait qui ne se dément pas : Plus de 2.750.000 festivaliers à Mawazine 2019

Un attrait qui ne se dément pas : Plus de 2.750.000 festivaliers à Mawazine 2019

La 18ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde, qui s’est tenue, du 21 au 29 juin 2019, a pu drainer plus de 2.750.000 festivaliers, a annoncé l’Association Maroc Culture.

«Cette audience historique vient confirmer la popularité exceptionnelle de Mawazine et l’attrait international du festival. La manifestation a en effet bénéficié d’une couverture médiatique impressionnante. Elle confirme également sa place d’événement musical le plus fréquenté de la planète, le titre de festival «N°1» mondial récemment décerné par le site de référence Statista, l’un des principaux fournisseurs de données dans le monde», indique l’association dans un communiqué de presse.

Et d’ajouter que «ce nouveau record souligne aussi la pertinence du modèle de Mawazine et la place unique qu’occupe le festival aujourd’hui : ouvert à tous, gratuit, fédérateur et porteur de valeurs. Aussi, l’Association Maroc Cultures adresse au public ses plus profonds remerciements pour sa présence et la fidélité dont il fait preuve depuis des années».

Les temps forts de la 18ème édition
Pendant neuf jours, Mawazine a connu de véritables temps forts avec les performances d’artistes venus de toute la planète. Ainsi chaque concert a été l’occasion pour des centaines de milliers de personnes de reprendre en chœur les chansons de leurs célébrités préférées. Parmi les soirées les plus marquées de la scène souissi, il y lieu de citer celles du rappeur américain Travis Scott, des Black Eyed Peas, Maluma, BigFlo & Oli et Future. La scène du Théâtre national Mohammed V s’est également distinguée par les prestations du groupe Sister Sledge et la formation libanaise Mashrou’ Leila. Sur la scène Salé, les festivaliers ont vécu des moments inoubliables avec les artistes marocains Manal, Hamid El Kasri, Fnaïre, Abdellah Daoudi, Zina Daoudia et Mustapha Bourgogne. En ce qui concerne la scène Nahda, le public a suivi les prestations de nombreux artistes à l’instar de Carole Samaha, Myriam Fares, Elissa, Najwa Karam, Walid Toufic ou encore Hussain Al Jassmi. Au Bouregreg, les rythmes du monde ont été célébrés avec la participation de grandes figures, à savoir Kokoko, Youssoupha, Kery James, le groupe «Les Amazones d’Afrique» et le jeune Koba LaD.

Forte présence sur les réseaux sociaux
Très présent sur les réseaux sociaux, Mawazine a été cité partout et a occupé les premières places des trends topics au Maroc et ailleurs. «Les artistes ont tous participé à ce plébiscite en relayant sur Facebook, Instagram ou Twitter les meilleurs moments de leur concert et de leur séjour dans la capitale. De véritables ambassadeurs qui ont démontré la réussite emblématique du festival et de son internationalisation», souligne-t-on.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *