octobre 21, 2018

 

Visa For Music 2018 : La sélection de la 5ème édition dévoilée

Visa For Music 2018 : La sélection de la 5ème édition dévoilée

Plusieurs figures de la scène marocaine africaine et du Moyen-Orient y participent

Depuis quatre ans, Visa for Music connaît un grand succès et s’impose comme le rendez-vous incontournable des professionnels de la musique d’Afrique et du Moyen-Orient.

Les premiers noms de la sélection showcases Visa For Music 2018, dont la 5ème édition est prévue du 21 au 24 novembre, sont désormais connus. Après un long processus d’évaluation, cette édition recevra plusieurs figures de la scène marocaine africaine et du Moyen-Orient. Selon le site web dédié à l’événement, la sélection marocaine donne à découvrir Asmaa Hamzaoui & Bnat Timbouktou, Hamza Chraibi & Band, Mehdi Qamoum, Nabila Maan, le groupe de rap Shayfeen et Mr ID «Soul of Elbaraka».

En ce qui concerne la sélection maghrébine, on retrouve le groupe algérien Ifrikya Spirit. Le Moyen-Orient sera, quant à lui, représenté par le musicien égyptien Sharmoofers et la Libanaise Tania Saleh. Cette édition connaîtra aussi une forte participation de la scène africaine avec notamment le groupe gabonais Gwen & Tiana, Kommanda Obbs (Lesotho), Lucibela (Cap-Vert), Lornoar Lorenoare (Cameroun), Mamadou Diabate & Percussion Mania (Burkina Faso), Thee Legacy SA (Afrique du Sud).

Le jury de cette édition est composé de Moulay Ahmed Alami (Maroc), président du festival Jazzablanca, May Mostafa (Egypt), directrice d’El Genaina Theater pour les arts et la culture, Sipho Sithole (Afrique du Sud), conférencier, Rachid Briki (Algérie), responsable au sein de l’agence algérienne pour le rayonnement culturel, et Tony Mefe (Cameroun), directeur de Scène d’Ebène. Depuis quatre ans, Visa for Music connaît un grand succès et s’impose comme le rendez-vous incontournable des professionnels de la musique d’Afrique et du Moyen-Orient (artistes, agents, maisons de disque, programmateurs, institutions culturelles, fondations, médias, formateurs, etc.) leur permettant un échange interculturel.

Cette manifestation propose comme chaque année des hommages, des ateliers de formation, un salon d’exposants mais également plusieurs conférences animées par des experts dont les thèmes abordent le marché de la musique. «La plate-forme a pour principale mission la constitution d’un marché de musique qui offre une meilleure visibilité aux artistes, un environnement propice à la créativité et à la professionnalisation du secteur culturel et artistique, dans le but de dynamiser les industries créatives des régions concernées et de stimuler l’économie de la culture», expliquent les initiateurs de cette manifestation organisée en partenariat avec le ministère de la culture et de la communication et la Fondation Hiba.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *