Visa For Music: L’aventure continue

Visa For Music: L’aventure continue

C’est l’occasion de redonner rendez-vous aux artistes et aux professionnels de la musique du monde entier, et donner libre cours à leur création innovante.

Visa For Music est considéré comme le premier marché de la musique d’Afrique et du Moyen-Orient. Il faut aussi rappeler que c’est une plate-forme professionnelle de la musique au Maroc qui permet d’offrir une visibilité optimale et un environnement adéquat à la créativité et à la professionnalisation du secteur culturel et artistique. A cet effet, les membres du jury se sont réunis les 23 et 24 juillet dernier afin de sélectionner les artistes qui se produiront à Visa For Music en novembre prochain.

Une liste de 24 artistes de formations différentes a été sélectionnée. Ces derniers auront l’opportunité de se produire devant des professionnels de l’industrie musicale et acteurs dans le champ culturel. Un appel à candidatures, qui a pris fin le 15 avril 2015, a été lancé dans ce sens pour les showcases artistes, DJ et VJ, les projections de films documentaires musicaux et clips musicaux.
Visa For Music accueillera cette année plus de 40 showcases, 5 conférences, 4 projections et un salon professionnel. En ce qui concerne la première liste choisie pour cette édition on compte 7 artistes marocains et marocaines, avec notamment des fusions entre plusieurs nationalités dont voici les noms Ali Faiq & Amarg Experience (Maroc), Gabacho Maroconnection (Maroc/France/Espagne), Jamal Nouman Sextet (Maroc), Malika Zarra (Maroc/USA), Mazagan & Hamid El Hadri (Maroc), Nadia Khaless Trio (Tunisie/Maroc) et Oum (Maroc). Toutefois, la liste comporte aussi d’autres talentueux artistes et chanteurs d’origines et d’ethnies différentes, venus de tous les coins du monde se produire sur la scène marocaine et partager leur art et leur créativité.
Pour cette deuxième édition 4 films ont été choisis pour les projections dans le cadre de Visa For Maroc: «Gangbé !» d’Arnaud Robert, «Segtaab Rap au pays des hommes intègres» de La Fleuj, «Bom Dia Inhambane», de Daniel Jarosch et Falko Purner et «La nuit de la possession», de Frank Cassenti.

Entre-temps, le 6 septembre dernier le Maroc était à l’honneur au Festival d’Île de France. Plusieurs artistes de la programmation Visa For Music 2014 ont participé à cet événement, notamment le multi-instrumentaliste gnawa Aziz Sahmaoui, le virtuose du guembri Mehdi Nassouli et N3rdistan qui a enchanté le public avec ses sons aux couleurs de l’oriental Beat. Cette place accordée au Maroc lors de ce festival illustre bien le succès de la première édition de Visa For Music et qu’elle est une source de grands talents.

Avec cette nouvelle aventure de Visa For Music et la programmation de sa deuxième édition, le Maroc prouve qu’il est une terre de diversité culturelle mais surtout un pays d’ouverture et de partage des disciplines créatrices et artistiques.

Saâd Benchlikha
Journaliste stagiaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *