Visa For Music : Une 3ème édition encore plus animée

Visa For Music : Une 3ème édition encore plus animée

Rabat se prépare à devenir la capitale des musiques du monde avec l’événement Visa For Music, premier salon des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient. Et le moins que l’on puisse dire est que la 3ème édition, prévue du 16 au 19 novembre, promet.

Ainsi, Visa For Music accueillera plus de professionnels et sera marquée par la présence d’une délégation américaine grâce au soutien de l’ambassade des Etats-Unis au Maroc. Par ailleurs, le soutien réitéré du programme Equation Musique de l’Institut français permet de recevoir dans la capitale du Royaume une délégation de professionnels du continent africain. Mais pas seulement. Seront également présents des organisateurs de festivals de plusieurs pays. Outre l’engouement des professionnels, le Salon des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient offrira à ses visiteurs plusieurs showcases.

«Les showcases seront l’occasion de faire connaissance avec la scène alternative montante des pays arabes et du continent africain», expliquent les organisateurs. Pour ce faire, 45 artistes ont été sélectionnés parmi 723 candidatures représentant 86 pays du monde. Parmi les sélectionnés, des artistes marocains avec différentes influences musicales à l’instar de Generation Taragalte, Rif Experience, H-Name, Othman El Kheloufi ou Hicham Telmoudi. Des artistes marocains résidant à l’étranger seront également présents tels que Ahaddaf Quartet, Alaa Zouiten, Jah Bongo & The Zion Rock et Africa United. Les autres pays du Maghreb seront eux aussi représentés avec le très attendu Labess d’Algérie, Ghoula, Amine&Hamza, DJ Gamra et Bargou.

Le programme de Visa For Music propose également des ateliers et formations. Parmi lequels un atelier d’introduction à la production musicale permettant l’enregistrement et le mixage d’une chanson pour les artistes n’ayant pas un accès régulier à un studio est organisé avec le British Council, The Nerve Center et la Fondation Hiba. Le salon donnera la part belle aux débats et aux réflexions. Plusieurs conférences sont prévues dans ce cadre. Elles apporteront un éclairage sur de nombreuses questions autour des marchés internationaux de la musique et des enjeux spécifiques à l’aire africaine et du monde arabe. Parmi lesquelles, une conférence explorera les façons dont est perçue la musique de l’Autre sur les ondes du monde entier et l’autre autour de la charte pour les musiques du monde, proposée par l’association. Deux autres conférences axées sur l’Afrique viendront exposer les défis du continent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *