Musiques sacrées : le cru 2007

«L’expérience acquise par le Festival de Fès des musiques sacrées du monde a révélé que la culture peut être un instrument pour le développement», estime la directrice générale de la Fondation Esprit de Fès, Naïma Lahbil Tajmouti. «La culture est l’un des paris de notre fondation. Elle est un instrument de développement», a-t-elle indiqué lors d’une conférence de presse au cours de laquelle elle a dévoilé le programme de la 13ème édition de Festival de Fès des musiques sacrées du monde. Après avoir rappelé que la 13ème édition du Festival des musiques sacrées du monde se tiendra cette année du 1er au 9 juillet prochain, elle a expliqué que le programme de cette manifestation internationale comportera «de la musique avant tout» et a pour thème «Souffle du temps-Esprit des lieux». Ce thème, selon elle, reflète la symbiose entre l’identité de l’évènement qui est le festival et l’identité de la ville de Fès, soulignant que la «programmation riche et diversifiée, s’inscrit dans la continuité». Bien que le fil conducteur de cette édition à l’instar des précédentes soit le chant sacré, Lahbil Tajmouti a cité des noms de virtuoses et divas familiers du festival comme Barbara Hendricks et Kudsi Erguner.
Tout en gardant les traditions du festival et l’âme de la ville, cette édition reflète une vision ouverte de la culture. A cette occasion, des thématiques seront débattues et permettront de faire réfléchir le grand public sur les enjeux de la mondialisation et son impact, la culture et l’art de vivre. La cuvée 2007 de ce festival comporte des concerts qui se dérouleront à la traditionnelle place de Boujloud mais également au complexe sportif Tajmouti, situé au quartier périphérique de Bensouda. Le but est de faire participer massivement la jeunesse à l’animation culturelle de leur ville.
Pour cela, des jeunes talents et artistes confirmés tant marocains qu’étrangers seront au programme de cette manifestation dont notamment Latefa Raafat, Majda Yahyaoui, Amarg Fusion, Elias Karam, Abidates R’ma de Khouribga.

DNCR à Fès

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *