Nasr Mégri, le nouveau souffle du groupe légendaire Mégri

Nasr Mégri, le nouveau souffle du groupe légendaire Mégri

Après Hassan, Mohmoud, et Younes, Nasr Mégri est le nouveau visage des Mégri qui vient sur la scène musicale pour porter le flambeau de ce groupe légendaire. Nouveau lauréat de la World Music Arabe, fondé par son père Hassan Mégri, le fils Naser a pour mission de garder précieusement le patrimoine de ce groupe mythique. Influencé par les Beatles, Elvis Presley et les Pink Floyd, le petit chanteur de la famille Mégri a pu attirer durant ses premières apparitions le grand public marocain en interprétant «Lili Twil» ou «Ya Mraya», l’un des fabuleuses chansons de l’artiste Youness Mégri. Le parcours de ce jeune passionné de la musique a démarré dès son jeune âge.
À l’âge de 8 ans, il a commencé à apprendre la musique. Nasr est devenu le petit chanteur de la famille Mégri à l’âge de 15 ans. «J’ai grandi et j’ai passé toute mon enfance dans les studios d’enregistrement à côté de mon père Hassan Mégri. Je l’accompagne toujours aux événements culturels auxquels il assiste», a souligné à ALM Nasr. Ainsi, il est rentré par la grande porte dans la scène de la chanson arabophone. Il a focalisé sa créativité artistique sur le mouvement musical Mégri, sa première apparition s’est faite lors de la 3ème édition du prix «Al Farabi» où il a interprété la chanson «Choufi Choufi». L’année suivante a été l’invité de l’UMT pour une soirée de solidarité avec Gaza. C’était une occasion pour lui d’interpréter les chansons «Dar Jdoudna» et «Lili Twil».
Après plusieurs passages sur les ondes des radios, et d’autres émissions télévisées notamment Naghma Watay. Nasr s’est produit au théâtre national Mohammed V de Rabat, lors de la première partie de la soirée «Ziryab des virtuoses» où il a chanté «Aqssa Tajriba», «Ya Mrayas», «Hey Di Damdam». En suivant les pas de son père, et grâce à son charisme et son ambition, le jeune Mégri s’est produit lors de la clôture de festival Mawazine dans le cadre du concert Lmouja, samedi 28 mai 2011, à Salé. Non seulement passionné de la musique mais aussi de cinéma, son rêve est de devenir acteur et réalisateur connu dans le monde cinématographique. Et pour qu’il puisse atteindre ce rêve, Nasr a intégré l’Institut spécialisé du cinéma et de l’audiovisuel à Rabat.
«Je suis en première année à l’institut. J’adore le cinéma et je veux être acteur et réalisateur. Mon rêve est d’introduire ma musique dans mes réalisations», déclare ce jeune enthousiaste. Actuellement, Naser prépare un album composé de six chansons. «Dans cet album qui sortira prochainement, j’ai travaillé sur la reprise de la chanson «Lili Twil» pour revivre le patrimoine du groupe Mégri», ajoute Nasr. La chanson «Bent widaya» qui appartient au nouvel album de Nasr, sera tournée en vidéo clip prochainement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *