Nouvelle série télévisée: Abdeslam Kelai prépare «Ain Al Haq»

Nouvelle série télévisée: Abdeslam Kelai prépare  «Ain Al Haq»

«La source d’eau est fréquentée par des individus croyant que cet endroit leur procurera de «la baraka». Or, les autorités locales pensent que le développement de la ville se base sur cette source».

Le réalisateur marocain Abdeslam Kelai prépare une nouvelle série télévisée intitulée «Ain Al Haq» qui sera diffusée, en Ramadan prochain, sur la chaîne 2M. A entendre le titre, cet endroit s’avère, à l’esprit, inexistant. Chose qui est confirmée par le réalisateur. «Ain Al Haq est une source d’eau fictive située dans une petite ville», explique à ALM en soufflant quelques bribes de l’intrigue de son œuvre télévisée. «La source d’eau est fréquentée par des individus croyant que cet endroit leur procurera de «la baraka». Or, les autorités locales pensent que le développement de la ville se base sur cette source», enchaîne Abdeslam Kelai ayant préféré ne pas dévoiler d’autres détails autour de l’intrigue de la série pour ne pas en gâcher le charme.

Pour réaliser cette œuvre, il s’entoure d’un casting de renom. Celui-ci rassemble Mohamed Khouyi, Amine Ennaji, Noufissa Benchhida, Hajar Guriguaa, Omar Lotfi, Nisrine Erradi, Mariam Zaaimi, Abdelilah Rachid, Jalila Talemsi, Hanane Ibrahimi, Mohamed Choubi, Said Bey et Yassine Ahajjam.

Pour rappel, Abdeslam Kelai a récemment indiqué sur sa page Facebook qu’il est à la recherche d’autres lieux de tournage pour cette série.
Outre «Ain Al Haq», le réalisateur, également scénariste et producteur, compte à son actif le long-métrage intitulé «Malak», sorti en 2012 et diffusé lors du Festival international du film de Marrakech entre autres. Ce film, considéré comme son premier long- métrage, a été couronné au Festival de Tanger 2013.

Pour rappel, Abdeslam Kelai est né en 1969 à Larache. Lauréat de l’Institut national d’action Sociale, il est diplômé en informatique de gestion et en réalisation cinéma. Il a travaillé dans le domaine Social et humanitaire. En plus de la réalisation, il est auteur et metteur en scène de deux pièces de théâtre. Il a aussi écrit deux courts métrages, à savoir «Le Journal d’Amal» et «La Mort des fleurs». Il a écrit ensuite plusieurs épisodes de deux séries produites par Alian Production et la télévision marocaine 2M. Il s’agit d’«Approche que je te dise» et de «La famille Boundif». Pour le cinéma, il a écrit trois longs métrages de fiction dont «Les vagues de la colère», réalisé par Abdelhay Laraki et d’autres courts métrages.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *