Nuit des galeries : expositions de 73 galeries dans quinze villes

Nuit des galeries : expositions de 73 galeries dans quinze villes

Chaque année, le nombre de galeries participant à l’événement «la Nuit des galeries» augmente, comme si cela va de pair avec l’engouement du public pour l’art. Après la participation de vingt-trois galeries à Rabat et à Kénitra à la 4e édition de «la Nuit des galeries», cette cinquième édition sera marquée par la participation de 73 galeries et lieux d’expositions dans quinze villes. Des centaines d’artistes de tous bords exposeront leurs œuvres à partir de ce vendredi 24 septembre. Ils reflèteront la diversité des arts contemporains d’ici et d’ailleurs. Selon les organisateurs, «cet événement permettra aussi aux différentes institutions culturelles participantes à cet événement de se connaître mutuellement, d’échanger leurs expériences et d’esquisser les grandes lignes d’une coopération future». Pour l’occasion, le ministère de la Culture a édité un catalogue de près de 80 pages qui permet d’avoir un avant-goût de «la Nuit des galeries». Il sera disponible dans tous les espaces participants. Peinture, photographies, arts de la rue, installation, tous les goûts seront servis.
Cet événement est organisé par le ministère de la Culture en partenariat avec des instituts culturels étrangers ainsi que des galeries. Outre Casablanca, les autres villes qui vivront des nuits blanches artistiques sont Rabat, Kénitra, Marrakech, Tétouan, Tanger, Chefchaouen, Mohammedia, El Jadida, Agadir, Khouribga, Boujâad, Fès, Oujda et Settat.  À Casablanca, 17 galeries et autres espaces culturels resteront ouverts tard la nuit pour l’occasion, entre autres, l’Atelier 21, le Chevalet, Nadar, Marsam ou encore Memoarts. Par exemple, la galerie Memoarts offre aux amateurs d’art une sélection d’œuvres d’artistes marocains contemporains parmi ceux qui ont illuminé ses récentes expositions. Un «retour en avant», une sorte de rétrospective des œuvres de la galerie d’artistes tels que : Hossein Tallal, Moa Bennnani et Sanoussi, Kim Bennani, Ahmed El Hayani, Ahmed El Bouhchichi et Zidor.
Cette exposition se poursuivra jusqu’au 9 octobre. Le Forum de la culture (ex Cathédrale du Sacré Cœur) présente pour sa part dix artistes qui exposeront leurs œuvres sur le thème de la femme. Il s’agit de Bendahmane, Benyessef, Binebine, Chebâa, El Glaoui, Fatema Hassan, Miloudi et Sadouk A. La galerie Marsam présente un ensemble pluriel de sérigraphies d’art, lithographies et gravures, des peintres, les plus en vue. «Fruit d’un effort soutenu, évoluant sur une trentaine d’années, ces œuvres, de grand format, sont réalisées dans les propres ateliers de Marsam à Rabat et à Casablanca», indiquent les responsables de la galerie. L’espace «Le Cube» en coopération avec l’ambassade d’Autriche propose l’exposition « Maintenant-Toujours». Il s’agit d’une installation audiovisuelle de l’artiste autrichienne Jutta Strohmaier. C’est une invitation à un voyage suggestif, le long d’une route bordée d’arbres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *