Onzième édition du Moussem de Tan Tan: Des invités de marque ébahis

Onzième édition du Moussem de Tan Tan: Des invités de marque ébahis

Ceci n’a pas empêché le Moussem de Tan Tan de célébrer dans une parfaite harmonie sa onzième édition dans la joie et la bonne humeur. En effet, cette province de la région de Guelmim-Oued Noun devient le théâtre  du 23 au 27 mai d’un brassage culturel qui célèbre les traditions tribales.

La Tunisie et les Emirats arabes unis sont les invités d’honneur de cette nouvelle édition qui se tient sous le signe «Le Moussem de Tan Tan, patrimoine immatériel de l’humanité, garant de la cohésion sociale et vecteur de développement».
A l’origine, le Moussem de Tan Tan était un lieu de retrouvailles annuelles des tributs nomades du Maroc saharien et d’autres regions du nord-ouest, autour d’un puits célèbre, une rencontre qui durait plusieurs jours dans le but de partager les richesses culturelles en célébrant des mariages et en organisant des spectacles de dromadaires et de fantaisies.

Sous les tentes et les bivouacs, de multiples expositions attiraient les curieux. Elles visaient à faire connaître et à promouvoir les produits d’artisanat, locaux et nationaux, ainsi qu’à mettre en avant la créativité et l’innovation de l’artisan marocain.
Pour faire perdurer cette tradition, lesdits spectacles étaient évidemment programmés. Des milliers de participants, représentant plus de 30 tribus du Maroc saharien et des pays africains se sont donné rendez-vous pour ce Moussem afin de mettre en exergue la culture et les traditions séculaires des nomades du Grand Sahara.

Et c’est devant une grande foule de spectateurs que les shows ont été donnés, émerveillant ainsi plusieurs convives de marque tels que Mohamed Fadel Benyaich, président de la fondation Almouggar et ambassadeur du Maroc en Espagne, José Luis Zapatero, ex-président du gouvernement espagnol, Daifallah Charar, conseiller du prince deu Koweït, Fares El Mazrouei, directeur de la délégation émiratie, Latifa Lakhddar, ministre de la culture de la Tunisie et, Michel Millward, représentant de l’Unesco pour le Maghreb.

D’édition en édition, le Moussem de Tan Tan gagne en notoriété. Inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, le Moussem de Tan Tan, géré par la fondation Al Mouggar, a été proclamé par l’UNESCO en 2005 «Chef d’œuvre du Patrimoine oral et immatériel de l’humanité».

Au fil des années, le festival est indéniablement devenu un levier considérable pour la consolidation des liens de la population nomade du Maroc saharien avec d’autres pays africains et arabes. La tenue annuelle de cet événement, garantit la préservation des cultures des populations nomades du sud qui ne vivent pas que d’amour et d’eau fraîche, mais également d’attachement aux traditions et célébration du patrimoine.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *