Orson Welles : Une mémoire à Essaouira

Au centre de la ville d’Essaouira se trouve un hôtel à l’allure extérieure assez anodine. C’est un bâtiment dont l’architecture rappelle celle des établissements administratifs des grandes villes du Maroc qui ont été colonisées. Aucun élément d’esthétique ne caractérise l’aspect extérieur de ce bâtiment du nom de l’hôtel des Iles. Cette impression s’estompe dès les premiers pas engagés à l’intérieur. Une décoration qui frôle toujours la sobriété, mais qui reste intéressante sur le plan esthétique. Mais là n’est pas le plus important. En fait, au premier étage se trouve le bar de l’hôtel où des photos d’Orson Welles et des affiches de son film Othello réalisé en 1952, ornent les murs. Le réalisateur américain Orson Welles est tombé sous le charme  d’Essaouira, longtemps appelée Mogador. C’est ainsi qu’il décide d’y tourner son film «Othello» dans les années 50, une adaptation de la pièce de William Shakespeare.  Ce film a reçu le premier grand prix du Festival International de Cannes en 1952. Aujourd’hui, tout le personnel de l’hôtel des Iles se rappelle les souvenirs de son passage  à Essaouira. Un passage qui restera gravé dans la mémoire de cet hôtel. Orson Welles avait même écrit une lettre où il parle de son expérience à Mogador. «Les costumes des acteurs ont été confectionnés par les artisans juifs ici, dans cette ville magique aux beaux remparts», déclare-t-il dans quelques lignes. Ces phrases resteront à jamais gravées dans la mémoire de cet hôtel.
La présence d’Orson à l’hôtel des iles fait la fierté des propriétaires de cet endroit. Une fierté qui se matérialise concrètement.  En effet, la suite Orson Welles est taxée à 2500 DH la nuit. Ceux qui ont les moyens de s’offrir cette chambre vivent le temps d’une nuit les souvenirs d’Orson Welles à travers de simples photos accrochés au mur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *