Ouarzazate s’habille en Roses

Ouarzazate s’habille en Roses

Au début de chaque saison printanière, Ouarzazate et sa région se mettent au parfum de la Rose. En effet, un festival de la Rose est célébré chaque année à Kelâat M’gouna et à Ouarzazate. Cette 42ème édition ne diffère pas des précédentes. Toujours fidèle à ses habitudes, ce festival, communément appelé le moussem de la Rose, garde son authenticité.
Organisé par la commune urbaine de Kelâat M’gouna, en partenariat avec L’ONMT, la Ram et Méditel, ce moussem sera marqué entre autres par l’élection de miss Roses.
Après la récolte des roses et les célèbres chants et danses qui les accompagnent, les visiteurs auront le privilège d’élire Miss Rose. La plus jolie fille qui porte la plus belle parure de roses sera sélectionnée. À côté du choix de Miss Roses, de nombreuses manifestations, comme des soirées artistiques et folkloriques, des défilés de chars fleuris et diverses expositions seront au rendez-vous. Les organisateurs visent à donner un concept moderne à cette manifestation tout en gardant son authenticité. Pour cela, un plateau artistique composé d’artistes nationaux, assurera l’animation de ce festival. Des groupes comme Tahihite, Nass El Ghiwane, Darga, Hoba Hoba Spirit ainsi que Gnaoua moderne, seront de la partie.
L’inauguration de cette manifestation sera marquée entre autres par l’ouverture du Village Rose à Ouarzazate. Un village composé de tentes caïdales dans lesquels divers objets seront exposés et mis à la vente. Au programme de la matinée du samedi 8 mai, figurent: la réception des officiels et VIP, un défilé de chars fleuris, la visite de l’usine de distillation de la rose ainsi que la visite des stands. A la fin de cette matinée le public pourra assister à la remise des prix à la gagnante du concours Miss Rose. La soirée du même jour sera animée par le groupe folklorique de la région, le groupe ahwach, Tahihite, Nass El Ghiwane, Darga, ainsi que Hoba Hoba Spirit. Cette même soirée sera marquée également par un spectacle présenté par l’humoriste Kambouch. Selon les organisateurs, c’est la fusion harmonieuse du folklore et de la célébration qui ont permis à ce festival de rayonner d’année en année. Ce moussem est rentré dans le standard des évènements pouvant attirer l’attention de grands annonceurs comme Méditel, sponsor officiel de l’événement, Managem, la Ram, ainsi que plusieurs autres marques et institutions qui ont investit dans ce festival. Un festival qui selon les organisateurs permet d’assurer un contact direct avec les habitants de toute la province de Ouarzazate, et d’aider à promouvoir la région et le tourisme national. En effet, au fil des temps, ce festival n’a pas arrêté de faire parler de lui. Il est connu internationalement et plusieurs touristes venus plus particulièrement de la France ne ratent en aucun cas cet événement de grande ampleur.
Concernant les spécificités de cette édition, Karine Bertonet, la chargée de communication de l’événement a déclaré : «Rien n’a changé, à part que cette fois-ci l’événement est partagé sur deux lieux, les manifestations se dérouleront à Kelâat M’gouna et à Ouarzazate».
Ainsi, le Moussem des Roses reste fidèle à ses habitudes, il rayonne d’année en année et il permet également de re dynamiser le tourisme dans la région de Ouarzazate.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *