«OxyJeunes» s’attache davantage à l’Afrique

«OxyJeunes» s’attache davantage à l’Afrique

La 4ème édition du Festival se tiendra du 16 au 18 août à Safi

Le Festival «OxyJeunes» de Safi se tiendra, pour sa 4ème édition, du 16 au 18 août. Les dates sont annoncées par l’association des jeunes Aber Sabil, initiatrice de l’événement à l’occasion de l’anniversaire la Fête de la Révolution du Roi et du peuple ainsi que la Fête de la Jeunesse. Selon l’affiche de cette manifestation, celle-ci se tiendra cette année sous le thème : «L’Afrique, berceau des civlisations».

Quant à la programmation du festival, elle sera rythmée, selon la page Facebook de l’événement, par des artistes nationaux et internationaux qui feront vibrer la place Moulay Youssef tout au long de ces trois jours. Outre ladite place, le festival sera organisé dans celles du Tajine et de Sidi Boudheb entre autres. Aussi, une scène sera  ouverte, dans la plage de Safi, pour les jeunes afin de révéler leurs talents. De surcroît, un grand carnaval sillonnera les artères de la ville. De plus, des compétitions en arts de la rue et en jeux seront organisées dans plusieurs espaces de la ville.

Selon la même source, cette manifestation réserve également des surprises aux enfants dans le plus grand village d’enfants qui se tiendra au jardin «Al Qods». «L’accès y sera gratuit pendant les trois jours du festival. L’objectif étant de servir l’enfance», précisent les initiateurs. Dans ce village, une kermesse et différents jeux seront offerts aux enfants. En organisant de telles activités lors de cet événement, l’association répond, comme elle l’indique, à sa «mission de garantir aux publics de la ville de Safi une animation culturelle et artistique d’un niveau éminemment professionnel, digne de l’océan Atlantique». Comme l’avait indiqué Loubna Maaroufi, directrice du festival et membre de l’association initiatrice, «c’est un festival fait par les jeunes et pour les jeunes locaux. Nous participons au développement local». De quoi animer la ville.

Cela étant, cette forte pensée à l’Afrique ne date pas de cette seule édition. L’année dernière, l’organisation du festival a également consacré la 3ème édition au continent puisque des groupes de musique à l’instar d’Africa United et du Ballet Liziba, ainsi que de l’artiste ivoirienne Genay s’y sont produits. A son tour, le cinéma africain était invité au festival à travers la projection du film sénégalais «La colère dans le vent». De même, le grand carnaval a rassemblé 250 artistes d’ici et d’ailleurs, en ouverture de la précédente édition.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *