Participation distinguée du cinéma marocain au Festival du film oriental de Genève

Participation distinguée du cinéma marocain au Festival du film oriental de Genève

Douze productions marocaines, dont quatre longs métrages, sont en lice pour les prix du Festival international du film oriental de Genève (FIFOG), dont la 9e édition se tiendra du 4 au 13 avril.

A l'affiche de la compétition longs métrages, les organisateurs prévoient la projection des œuvres "C'est eux les chiens" de Hicham Lasri, "Femmes écrite" de Lahcen Zinoun, "Behind the closed doors" de Mohammed Bensouda et "Rock the Casbah" de Laila Marrakchi.



Coté documentaires, deux films marocains concourent dans le cadre de la compétition du FIFOG : "le chant des tortues" de Jawad Rhalib et "juifs du Maroc : des destins contrariés" de Younes Laghrari. 

Dans la catégorie "courts métrages", on relève une forte participation marocaine, avec au menu "le cri du coquelicot" de Janane Mohammadi, "Amal" de Ali Benkirane, "de l'eau et du sang" de Abdelilah El Jawahiri, "Koceila" de Tahar Houchi, "le borgne" de Noureddine Mecifi et "Sled" de Yassine Idrissi.



Pour l'édition 2014 du FIFOG, le célèbre romancier et poète marocain Tahar Benjelloun a été désigné président d'honneur de cet évènement tourné vers le monde arabe. 

M. Benjelloun présidera aussi le jury de la compétition internationale au terme de laquelle seront décernés les prix d'or et d'argent, indique-t-on auprès des organisateurs qui prévoient au total sept concours dont deux à caractère scolaire.




D'après les organisateurs, la programmation continue d'explorer les sociétés orientales dans leur diversité et à interroger les frontières entre l'Orient et l'Occident, à travers des fictions, des documentaires et des courts-métrages inédits ou peu connus en Suisse. 

Le festival fait cette année un focus sur le cinéma de la Syrie avec un programme de dix films de cinéastes de ce pays, l'objectif étant de leur donner la parole en vue de mettre en lumière les souffrances et peurs syriennes à la faveur d'un regard humain et artistique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *