Parution d’un livre sur Figuig, la ville oasis de l’Oriental

Parution d’un livre sur Figuig, la ville oasis de l’Oriental

Pour promouvoir le savoir et la culture de la région de l’Oriental, un beau livre vient de paraître récemment aux éditions «La croisée des chemins», intitulé «Figuig, la ville oasis du Maroc oriental». «Edité en 2009, dans la catégorie «beaux livres», cet ouvrage est également un témoignage sans complaisance pour la beauté d’un site et du mode de vie de ses habitants», a souligné lors de la conférence de presse tenue, lundi 22 mars à Casablanca, Mohamed Mbarki, directeur général de l’Agence de l’Oriental, initiatrice du projet de ce livre. Ce dernier renferme plus de cent photos en couleurs sur les espaces naturels de la ville de Figuig, ses habitants ainsi que son mode de vie. Ces photographies ont été prises par le photographe Pierre Witt, fasciné et tombé sous le charme de Figuig. Son travail porte principalement sur la montagne et le monde rural. Ces illustrations sont accompagnées de textes écrits par deux auteurs. Il s’agit de Amar Abbou, professeur d’histoire et délégué de la Culture de la ville de Figuig et Mariane Boilève, journaliste familière des thèmes de l’environnement et de la nature. «Ce livre ne contient pas beaucoup d’histoire, il s’agit de textes scientifiques et poétiques qui parlent d’une une ville ouverte», explique M. Abbou. «Nous voulons rendre hommage à la sollicitude royale. Ce livre chargé de sensibilité et de poésie, mais aussi de réalisme et d’authenticité est notre manière de fêter modestement le 10ème anniversaire de l’accès au Trône de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste», ajoute M. Mbarki. Notons que l’Agence de l’Oriental mobilise la réflexion et ceux qui la portent au profit du développement régional. Elle s’attache à diffuser la production des idées, des analyses, de la culture et du savoir, à travers sa revue oriental.ma (déjà sept numéros édités) et à créer des cadres d’expression, comme les séminaires et colloques «Imerqane : cultures immatérielles méditerranéennes», «IVème rencontre des quaternaristes», « Taourirt-Oued Za/ la kasba : histoire, espace et développement»; «Répertoire des thèses universitaires sur le Rif oriental »,..) dont elle édite les actes. Elle le fait aussi en publiant les travaux des chercheurs de l’Université Mohammed 1er d’Oujda. Ces publications regroupées sous le label collections oriental.ma se sont enrichies de deux éditions hors série présentées à Sa Majesté le Roi, que Dieu l’assiste. L’une marque le cinquième anniversaire de l’initiative royale de développement de l’Oriental, sous le titre «Un pacte scellé pour une ambition partagée». La seconde intitulée «L’Oriental, une renaissance», célèbre les 10 ans de l’intronisation de notre Souverain. L’ensemble de ces publications contribue à fédérer les esprits autour de l’ambition régionale comme il participe de la promotion territoriale de l’Oriental.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *