Patrimoine architectural : Pour sauvegarder les monuments historiques de la ville de Meknès

Patrimoine architectural : Pour sauvegarder les monuments historiques de la ville de Meknès

Après l’hommage rendu au patrimoine architectural de la ville blanche, cette fois-ci c’est autour du patrimoine de la ville ismaïlienne de lui rendre un immense hommage à travers l’exposition «Sur les traces du patrimoine architectural moderne de Meknès». Cette exposition qui met en lumière un panel de monuments historiques de la ville de Meknès a démarré le 2 juin et se poursuit jusqu’au 30 septembre 2011 à la galerie de l’Institut français de Meknès. Elle est organisée par cet l’institut en partenariat avec la direction régionale de la culture et l’Association pour la promotion de l’architecture de la ville (APAV). «Le but de l’exposition est de mettre en question le patrimoine architectural de Meknès et sensibiliser à la préservation et à l’importance de ce patrimoine de Meknès. Ainsi, grâce à cette exposition le public peut découvrir le changement qui a eu lieu avec le temps sur ces monuments de la ville», a indiqué a ALM Ismail Akajni, architecte et commissaire de l’exposition. Et de poursuivre: «La particularité de cette exposition est de présenter deux visions différentes de ce patrimoine. Il s’agit d’une collection ancienne de cartes postales de ces lieux ainsi que des photographies récentes prises par un photographe contemporain». «Sur les traces du patrimoine moderne de Meknès» est composée de deux parties. La première partie est issue d’un fonds de cartes postales anciennes du début du 20ème siècle de la collection privée de Ismaïl Akajni, qu’il a amassées depuis maintenant plus d’une dizaine d’années. Cette collection unique reflète une vision patrimoniale de la ville nouvelle de Meknès à travers des compositions photographiques issues directement du fonds ancien. Ces compositions laissent voir la richesse insoupçonnable d’un patrimoine moderne trop souvent passé sous silence, oublié ou banalisé, voire détruit. La collection du fonds de cartes postales est mise en parallèle avec la 2ème partie de cette exposition : le regard photographique contemporain sur la ville de Meknès de Eric Didym, artiste français. Ce regard ne pourra qu’enrichir mutuellement les deux visions. Le photographe Eric Didym a recensé, à travers un reportage photographique, les bâtiments de la ville moderne de Meknès. «Il s’agit d’une sélection de 40 lieux. Parmi ces bâtiments ciblés on cite : l’hôpital de la ville, la Grande poste, la municipalité de la ville de Meknès, et autres», a ajouté M.Akajni. Au-delà de son caractère artistique, cette exposition vise en premier lieu à redécouvrir la richesse de l’architecture moderne de la ville de Meknès. Il est important que les Meknassis sachent qu’outre le patrimoine architectural traditionnel qui date de l’époque de Moulay Ismail, leur ville possède également une architecture moderne intéressante qu’il faut préserver et restaurer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *