Patrimoine touristique et repères historiques dans la région Tadla-Azilal

Patrimoine touristique et repères historiques dans la région Tadla-Azilal

La région Tadla-Azilal recèle des potentialités touristiques (sites touristiques et monuments historiques) non négligeables sur le plan national. Parmi les sites les plus convoités de cette région, le Ksar, la forteresse de Aïn Asserdoun, Casbah Fechtala, les gorges de Taghzirt et Casbah Tadla dans la province de Beni Mellal.
Dans la province d’Azilal, on trouve les Greniers d’Aoujgal, Zaouiat Tanaghmelt, l’ancienne médina de Demnate, le pont Ni mi Nifri, la Grotte Ifri Nalkaid, etc.
La ville de Beni Mellal est située au pied de Jbel Tassemite (2248m), une altitude de 265m. La montagne de Tassemite est à 8 km, à vol d’oiseau du centre-ville. C’est une montagne entourée d’une flore luxuriante, de gorges et de toutes autres spécificités.
Non loin de la Source Aïn Asserdoune, se dresse le Ksar. C’est un bâtiment massif de pierres et de pisé, situé sur une colline dominant toute la ville de Beni Mellal. Cette forteresse permettait la protection du territoire avoisinant ainsi que la supervision de la plaine. Ce monument historique a été le sujet de plusieurs tentatives de restauration et de rénovation qui ont malheureusement affecté la quasi-totalité de sa structure de plusieurs transformations. Le Ksar est l’une des forteresses qui assuraient le contrôle de Aïn Asserdoune et sa trame de ruisseau qu’on saccageait en certains temps de turbulence. Actuellement, le partage de l’eau de la source est régi par un compromis approuvé par des tribus de Beni Mellal (Ouled Said, Ouled Hamdane, Ouled Ayad et Mghila).
A 30 km de Beni Mellal, sur la route qui mène à Fès et à Casablanca, la ville de Casbah Tadla qui regorge de monuments historiques accueille les visiteurs à bras ouverts. La Casbah ismaïlienne de la ville de Tadla est l’un des exemples les plus imminents de l’architecture militaire alaouite, fondée en 1099 de l’Hégire (1687-1688). Cette Casbah occupait un point stratégique favorisant le contrôle de l’itinéraire commercial reliant Fès et Marrakech et permettait l’instauration de la sécurité au pays de Tadla. C’est une fortification garnie de vingt tours de forme rectangulaire ou carrée en plus d’un bastion d’eau formant l’élément architectural défensif de la Casbah, deux mosquées, des enclos, des écuries, des silos…
Et l’intérêt architectural et fonctionnel de ces monuments est révélateur de plusieurs valeurs historiques, qui font de cette Casbah un monument rare du genre au Maroc.
Les gorges de Taghzirt, elles, sont situées au Nord-Est à 20 km de Beni Mellal. C’est la contrée par excellence d’une randonnée pédestre en remontant Aqqa N’ouhansal jusqu’au village qui porte le même nom. On y trouve des grottes et des lieux où la nature subjugue tout visiteur avec ses contrées paradisiaques. Par ailleurs, la ville d’El Ksiba est distante de 45 km de Beni Mellal. C’est une région connue par Taghbalout N’Ouhlima, située à 2 km au Nord-Est d’El Ksiba, à 1100 m d’altitude. C’est une région qui regorge de sources et de rivières.
Autres monuments, et non des moindres. Ce sont les Greniers d’Aoujgal. Situés sur la rive gauche de Oued Attache, à une distance de 5 km de Boutferda (commune rurale de Boutferda, cercle d’El Ksiba), ces greniers sont la propriété collective de Aït Abdi, l’une des tribus de Ait Soukhmane et qui était en guerre contre certaines tribus avoisinantes.
Ainsi, ces greniers étaient des sortes de cachettes pour la nourriture, le blé, et même les trésors au Sud-Ouest d’Aghbala. «La région de Beni Mellal est riche de sites touristiques et de monuments historiques», affirme l’un des connaisseurs de la région qui s’intéressent de très près au tourisme de montagne. Et d’ajouter «tout ici est passionnant. Les grottes, les rivières, les forêts denses, les montagnes enneigées, vraiment c’est formidable !». Dans les régions d’Azilal, les sommets culminent à plus de 4000 m. C’est dans cette contrée que naît un grand nombre de rivières qui serpentent entre les vallées et la flore luxuriante des chaînons montagneux. A l’ouest d’Azilal, à une distance de 36 km, se situent les Cascades d’Ouzoud qui comptent parmi les plus beaux sites du Royaume.
Les habitants de ces régions sont hospitaliers. Ils sont encore très attachés à leurs traditions surtout lorsqu’il s’agit d’arts populaires et d’architecture. La région d’Azilal regorge de plusieurs autres sites touristiques comme le barrage de Bin El Ouidane, à 27 km au Nord d’Azilal, la cascade de Ait FIa lad, à 14 km du lac des Aït Add, le pont d’Imi Nifri à 7 km au Sud de Demnate, la Grotte Ifri Nalkaîd, à 25 km d’Azilal.
Les sites touristiques de la région Tadla-Azilal sont des trésors qui méritent d’être visités. Ce sont des régions qui ne livrent leurs secrets qu’à ceux qui sont prêts à vivre dans le bonheur leurs randonnées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *